Il suffit de jeter un simple coup d'œil à sa feuille de statistiques et l'évidence saute déjà aux yeux. Florian Wirtz n'est pas un joueur comme les autres. Le gamin de 18 ans en est déjà à 6 buts et 5 passes décisives avec le Bayer Leverkusen cette saison, toutes compétitions confondues. Il a été directement impliqué sur au moins but de son équipe à chaque match, sans exception. Il est le meilleur passeur et le cinquième buteur de Bundesliga. Il est décisif une fois toutes les 40 minutes dans le championnat allemand. Même Erling Haaland et Robert Lewandowski ne font pas aussi bien.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
S'il y en a un pour qui le Covid a eu du bon, c'est bien Wirtz. Il y a 18 mois seulement, le natif de Pulheim fréquentait encore les U19 du Bayer Leverkusen, club qu'il a rejoint en janvier 2020 après avoir fait sa formation au FC Cologne. Paradoxalement, c'est le confinement qui l'a propulsé en équipe première. Les championnats de jeunes à l'arrêt, les cours suspendus, l'adolescent alors âgé de 16 ans aurait pu voir sa progression freinée. Au contraire. Simon Rolfes, le directeur sportif du Bayer, a alors ouvert la voie de l'équipe pro à Wirtz. Depuis, son ascension est phénoménale. C'est presque un euphémisme.
Bundesliga
Lewandowski manque-t-il de respect au Bayern ?
12/06/2022 À 22:10

Une maturité bluffante

Les chiffres en sont l'illustration la plus parlante. Elles traduisent la montée en puissance irrésistible du joueur déjà auteur de 5 buts et 6 passes décisives pour sa première saison pleine en Bundesliga en 2020-21. Elles disent tout de l'impact de Wirtz sur les résultats du Bayer Leverkusen, actuellement dauphin du Bayern Munich au classement, et devancé seulement à la différence de buts par le géant bavarois. Et le but de la victoire qu'il a inscrit il y a deux semaines face à Mayence (1-0) lui a permis de devenir le joueur le plus jeune de l'histoire à atteindre la barre des 10 réalisations dans le championnat allemand.

Il veut devenir meilleur qu'Havertz et rêve du Barça : Florian Wirtz, la sensation d'Outre-Rhin

Mais il y a bien plus que les statistiques et les records avec Wirtz. Sa maturité se lit dans ses choix de jeu sur le terrain. Et en dehors, dans les commentaires de ceux qui l'entourent. "On sait que c'est un joueur très talentueux, qui est dans une très grande forme en ce moment, et il est vraiment calme dans sa tête, témoigne son entraîneur Gerardo Seoane. Ce qui nous très heureux avec lui, c'est qu'il fait beaucoup d'efforts pour l'équipe, qu'il s'entraîne très dur, qu'il a une bonne personnalité et qu'il est très heureux de jouer pour cette équipe."

Flick : "Il a tout le package"

Entre ses performances exceptionnelles sur le terrain et un état d'esprit loué par tous, Wirtz a assez logiquement intégré la Mannschaft, après avoir été l'un des grands artisans du titre de champion d'Europe Espoirs remporté par l'Allemagne en juin dernier. Successeur de Joachim Löw sur le banc allemand, Hansi Flick a toutes les raisons de rajeunir la sélection tant le vivier de jeunes regorge de talent de l'autre côté du Rhin. Wirtz est l'un d'entre eux, avec Jamal Musiala (Bayern Munich) ou Karim Adeyemi (RB Salzbourg).

Karim Adeyemi et Florian Wirtz

Crédit: Getty Images

L'ancien coach du Bayern a ainsi fait appel au milieu offensif du Bayer Leverkusen pour la première fois en septembre dernier. Il n'a pas manqué de vanter ses qualités. "Florian est juste un atout énorme pour cette équipe par son insouciance, avait déclaré Flick avant la victoire de l'Allemagne en Islande (0-4). C'est un technicien exceptionnel, il aime jouer, il est très créatif, il court beaucoup, il est rapide. Il a tout le package." Wirtz a participé aux trois matches de l'Allemagne le mois dernier, pour un temps de jeu total de 47 minutes. Le temps de délivrer une passe décisive face à l'Arménie (6-0).

Une concurrence dans tous les secteurs

Pour une première convocation chez les A, ce n'est déjà pas si mal. Mais il y avait aussi de quoi rester sur sa faim. Wirtz affiche de telles qualités et réalise un début de saison si éblouissant que la perspective de le voir tenir un rôle majeur en sélection pour la Coupe du monde au Qatar l'an prochain ne semble pas surréaliste. Il lui manque peut-être l'exposition d'un grand club. Cela pourrait vite changer. Le Bayern Munich, Manchester City ou le Real Madrid, entre autres, sont déjà prêts à s'arracher le prodige de Leverkusen, sous contrat jusqu'en 2026.
Surtout, il y a une très forte concurrence à son poste en équipe d'Allemagne. En milieu offensif axial, Flick peut s'appuyer sur Thomas Müller, un joueur dont il a tiré le meilleur au Bayern et qui fait aussi office de leader dans le groupe allemand. Ou éventuellement sur Kai Havertz, à qui Wirtz a succédé comme meneur du Bayer Leverkusen. Ce ne sera pas forcément plus facile de percer sur les ailes, ou Leroy Sané et Serge Gnabry sont déjà bien installés, tandis que Jamal Musiala tape de plus en plus fort à la porte. Tant mieux pour Flick. Quitte à avoir des problèmes, autant avoir des problèmes de riche. Wirtz en est un.
Transferts
Mbappé au top, mais devant qui ? Les dix joueurs les plus "chers" du monde
06/06/2022 À 17:31
Transferts
Mbappé redevient le joueur le plus cher du monde
06/06/2022 À 09:45