L’addition aurait dû être plus salée. Complètement transcendés pour faire oublier leur défaite inaugurale face à la Turquie (4-2), les Pays-Bas n’ont fait qu’une bouchée de la Lettonie pour ouvrir leur compteur dans ce groupe G des qualifications à la Coupe du monde (2-0).
Et si les seuls buts de Steven Berghuis et Luuk De Jong ne reflètent pas l’ultra-domination des Oranjes (37 tirs dont deux sur la transversale), la rencontre a véritablement été à sens unique. De quoi redonner le plein de confiance aux protégés de Frank De Boer, actuels troisièmes de leur poule, trois jours avant d’affronter Gibraltar pour tenter de revenir à hauteur de la Turquie et du Monténégro. Avec deux défaites, la Lettonie n’a, elle, déjà plus le droit à l’erreur.
Euro 2020
De Ligt, coupable idéal : "Je me sens mal, on perd le match à cause de moi…"
27/06/2021 À 19:29
Il faut dire que les Pays-Bas ont débuté leur match tambour battant. Sous les yeux de 5.000 chanceux dans les travées de la Johan Cruyff Arena d’Amsterdam, les Oranjes ont directement pris à la gorge une pauvre équipe de la Lettonie, incapable de proposer la moindre résistance. Et l’ouverture du score aurait pu arriver dès la 6e minute de jeu, si Tarasovs ne s’était pas jeté devant Klaassen pour l’empêcher de tromper la vigilance d’Ozols d’une frappe à bout portant.

Maudite transversale

Leur rencontre lancée, les Oranjes n’ont jamais cessé de déferler dans la surface lettone, à l’image d’un Memphis Depay très remuant, auteur de quatre tirs dès le premier quart d’heure de jeu. Mais le premier but a semblé ne jamais vouloir arriver. Superbement trouvé au point de penalty, Klaassen, malchanceux samedi soir, a vu sa puissante tête renvoyée par la transversale (28e) avant que Berghuis ne récompense enfin les siens, d’une somptueuse frappe enroulée qui a nettoyé la lucarne gauche d’Ozols (1-0, 32e).
A la retombée d’un centre de Klaassen depuis le côté gauche, Luuk De Jong a bien failli mettre les siens à l’abri avant de retourner aux vestiaires. Mais c’était une nouvelle fois sans compter sur la transversale, permettant à la formation lettone de continuer à croire au miracle, après une pause on ne peut plus salvatrice (41e).

Des Oranjes libérés

Mais la réalité a vite rattrapé les joueurs de Slavisa Staojanovic. Déjà battus par le Monténégro (1-2), les Lettons ont continué à souffrir jusqu’à la délivrance du coup de sifflet final. Après avoir baladés leurs adversaires dès la reprise, Luuk De Jong a décoché une puissante tête sur un corner de Memphis Depay pour, enfin, mettre les siens à l’abri (2-0, 70e).
Et si les Oranjes ont continué de pousser pour améliorer leur différence de buts, Klaassen (72e, 73e), Memphis Depay (78e) et Van De Beek (84e) ne sont pas parvenus à leurs fins. Au grand dam des supporters néerlandais, qui n’ont jamais cessé de donner de la voix, bien conscients de leur chance d’avoir été autorisés à assister aux 37 tirs de leur équipe nationale.
Au classement, les Pays-Bas grimpent à la troisième position du groupe G, à trois points de la Turquie et du Monténégro, auteurs d’un sans-faute pour lancer leur campagne de qualifications pour la prochaine Coupe du monde. Autant dire que les Oranjes devront se montrer bien plus réalistes pour espérer finir en tête de leur groupe, synonyme de qualification directe au prochain Mondial. Ils auront l’occasion de le prouver dès mardi, face à la modeste équipe de Gibraltar.

Haaland et la Norvège sombrent

La Turquie a confirmé son statut de sérieux candidat pour le voyage dans le Golfe en allant s'imposer facilement en Norvège (3-0), deuxième victoire en deux matches après celle contre les Pays-Bas, leur plus sérieux rival dans le groupe G.
Ozan Tufan a inscrit un doublé (4e, 59e) et le défenseur de Leicester Caglar Söyüncü a également fait trembler les filets, tandis que les coéquipiers d'Erling Haaland ont fini à dix après l'exclusion de Kristian Thorstvedt (80e).
Euro 2020
La désillusion pour les Pays-Bas
27/06/2021 À 17:55
Euro 2020
Métamorphosé avec le Barça, incontournable pour les Pays-Bas : De Jong, l’heure de l’envol a sonné
26/06/2021 À 21:57