AFP

Ronaldo, Lewandowski, Schürrle : c'était la soirée des triplés

Ronaldo, Lewandowski, Schürrle : c'était la soirée des triplés
Par Eurosport

Le 13/06/2015 à 20:10Mis à jour Le 13/06/2015 à 23:22

QUALIFS EURO 2016 - La Selecçao a eu besoin d'un triplé de Cristiano Ronaldo pour s'imposer péniblement en Arménie (2-3). Et conserver sa première place du Groupe I. Dans le groupe D, la Pologne et l'Allemagne se sont largement imposées, notamment grâce à des triplés de Robert Lewandowski et André Schürrle.

Le Portugal s'est imposé samedi à Erevan face à l'Arménie (3-2) grâce à trois buts de son capitaine Cristiano Ronaldo et confirme sa domination sur le groupe I lors de la 6e journée de qualifications pour l'Euro 2016. La Seleçao totalise désormais 12 points et garde ses distances avec le Danemark, vainqueur de la Serbie (2-0).

En s'imposant pour la première fois sur le sol arménien, le Portugal a remporté son 4e match de qualification d'affilée et efface l'humiliante défaite à domicile face à l'Albanie en septembre (en l'absence de Ronaldo), qui avait coûté son poste à l'entraîneur Paulo Bento, remplacé par Fernando Santos. Ronaldo, star du Real Madrid, déjà auteur du but de la victoire lors du match aller, a montré qu'il tenait la barre de l'équipe nationale, menant toutes les offensives. Mais en première période, une défense poreuse a laissé les Arméniens s'approcher plusieurs fois très près du but portugais.

A la 14e minute, l'Arménien Marcos Pizzelli a même ouvert le score, prenant de court la défense portugaise et son portier Rui Patricio par un superbe coup franc tiré de 25 mètres, avant l'égalisation de Ronaldo sur penalty à la 29e minute. De retour des vestiaires, la vedette portugaise a donné l'avantage à son équipe (55e): après avoir embrouillé la défense adverse, le Ballon d'Or a gagné son duel avec le gardien arménien Roman Berezovski. Il a accentué l'avance portugaise trois minutes plus tard, à la 58e minute, d'un tir à distance dans la lucarne arménienne. Mais les Arméniens n'avaient pas dit leur dernier mot et ont réduit l'écart par Hrayr Mkoyan (72e), face à un Portugal réduit à dix après l'expulsion de Tiago (62e). Un but insuffisant toutefois pour aller chercher le nul.

Lewandowski n'avait jamais fait aussi bien cette saison

Robert Lewandowski, lui, a attendu le dernier match de la saison pour inscrire son premier triplé en 2014/2015. L'attaquant du Bayern Munich a inscrit trois buts en quatre minutes entre la 89e et la 93e pour donner des allures de promenade au match de la Pologne face à la Géorgie (4-0). Une fin de rencontre cruelle pour les joueurs de Kakhaber Tskhadadze, qui n'avaient jusque-là craqué qu'une seule fois sur un but de Milik (62e).

Robert Lewandowski, auteur d'un triplé avec la Pologne face à la Géorgie

Robert Lewandowski, auteur d'un triplé avec la Pologne face à la GéorgieAFP

Deuxième du groupe D derrière la Pologne, l'Allemagne a répondu avec autorité à son principal concurrent. En déplacement au Portugal pour affronter Gibraltar, les hommes de Joachim Löw ont passé sept buts à leur adversaire par Kruse (47e, 81e), Gündogan (51e), Bellarabi (57e) et surtout Schürrle. L'attaquant de Wolfsburg s'est, lui aussi, offert un triplé (28e, 65e, 71e) pour terminer sa saison. Grâce à cette victoire, la Nationalmannschaft reste à un point des Polonais. Les deux équipes s'affronteront le 4 septembre pour la reprise des éliminatoires. Ça promet.

0
0