Getty Images

Ronaldo, retour frustrant

Ronaldo, retour frustrant

Le 22/03/2019 à 22:29Mis à jour Le 23/03/2019 à 02:08

QUALIFICATIONS EURO 2020 - Pas très inspirée devant le public de l'Estádio da Luz, vendredi soir, la sélection du Portugal a été accrochée à domicile par l'Ukraine (0-0), lors de la première journée de la campagne éliminatoire à l'Euro 2020, dans le groupe B. Titularisé par Fernando Santos, Cristiano Ronaldo a beaucoup tenté, mais il n'a pas réussi à délivrer son pays.

Le Portugal pourra s’en mordre les doigts. Vendredi soir, en ouverture des qualifications à l’Euro 2020, les hommes de Fernando Santos n’ont pas réussi à faire plier l’Ukraine (0-0). A l’Estadio da Luz, Cristiano Ronaldo, qui effectuait son grand retour en sélection, a tenté de faire le spectacle mais lui, comme tous ses compatriotes, ont buté sur un excellent Andrei Pyatov, qui n’a rien laissé passer. Au classement du groupe B, les deux nations sont devancées par le Luxembourg, vainqueur de la Lituanie à domicile (2-1).

Neuf mois. Cela faisait neuf mois que le Portugal attendait le retour de Cristiano Ronaldo (155 sélections, 85 buts). Titularisé d’entrée par son sélectionneur, le pensionnaire de la Juventus Turin, qui n’avait plus porté le maillot national depuis la Coupe du monde 2018 et une élimination en huitième de finale contre l’Uruguay (2-1), a récupéré son numéro 7 et son brassard de capitaine.

Ultra dominatrice, la Seleção s’est montrée dangereuse dès les premiers instants. Pepe a été le premier à s’illustrer, d’une volée, depuis l’entrée de la surface de réparation (16e). Alors que William Carvalho pensait avoir ouvert le score de la tête, le but a finalement été refusé pour hors-jeu (17e). Dès lors, Andrei Pyatov n’a plus rien laissé passer. Il a même mis en échec Cristiano Ronaldo, qui n’a jamais cessé de faire des misères à la défense ukrainienne (23e, 27e).

Le public de Lisbonne a sifflé les siens

Dans le second acte, le dernier rempart du Shakhtar Donetsk a continué sur sa lancée, se montrant infranchissable devant João Moutinho, sur coup franc (49e), puis sur une frappe puissante d’André Silva (57e). Raphaël Guerreiro, sur coup franc, s'est heurté, quant à lui, au mur ukrainien (69e). Les Portugais ont tout tenté, ils ont multiplié les centres et ont même obtenu pas moins de 18 corners. Si les hommes d’Andriy Schevchenko ont tenté d’opérer en contre, ils se sont montré bien inoffensifs. Ils n’ont pas réussi à cadrer la moindre tentative en première période.

S’ils ont surtout passé la grande partie de la rencontre acculés devant leur but, ne franchissant même pas la ligne médiane pendant de longs instants, ils n’ont pas été bien loin de faire le hold-up parfait dans les derniers instants du match. Après une reprise de Yevhen Konoplyanka mal repoussée par Rui Patricio, Junior Moraes n’est pas parvenu à redresser le ballon, passé finalement au-dessus (84e).

A Lisbonne, où quelques sifflets se sont fait entendre à l’heure de jeu, le Portugal n’a pas réussi à satisfaire son public. Championne d’Europe en titre, la Seleção aura l’occasion de se rattraper dès lundi prochain contre la Serbie (20h45). Le droit à l'erreur ne sera pas toléré cette fois.

Cristiano Ronaldo lors de Portugal-Ukraine / Qualifications Euro 2020
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0