AFP

Officiel : Samir Nasri suspendu six mois pour dopage

L'UEFA confirme : Nasri écope de six mois de suspension pour dopage

Le 27/02/2018 à 15:12Mis à jour Le 27/02/2018 à 15:56

Dans l'attente de sa sanction pour dopage, Samir Nasri sait désormais à quoi s'en tenir. Alors qu'il risquait jusqu'à quatre ans de suspension, le joueur de 30 ans a finalement écopé de six mois. C'est l'UEFA qui a confirmé la nouvelle ce mardi via son site officiel.

Samir Nasri s'en sort plutôt bien. Alors qu'il risquait jusqu'à 4 ans de suspension pour dopage, l'ancien joueur de l'OM, Manchester City ou encore Séville a finalement écopé de six mois. Très attendue, la nouvelle est tombée ce mardi après-midi dans un communiqué publié sur le site de l'UEFA.

" Coupable d'avoir utilisé une méthode interdite "

"Samir Nasri a été déclaré coupable d'avoir utilisé une méthode interdite (...) Dans ce contexte, le CEDB a décidé de suspendre Samir Nasri pour six mois pour violation du Code mondial antidopage et du Règlement antidopage de l'UEFA. Cette décision a été prise le 22 février et est susceptible d'appel", récite ainsi le communiqué. S'il le désire, Nasri pourra donc faire appel de cette sanction.

Petit rappel des faits. On est alors en décembre 2016. Dénomée "Drip Doctors", une clinique de Los Angeles annonce via un tweet devenu culte "un traitement intraveineux" de vitamines fourni pour Nasri. Alerté, l'Agence espagnole antidopage (Aepsad) ouvre une enquête sur le joueur alors au FC Séville. Un an et demi plus tard, la sanction est désomais connue. Actuellement sans club, Nasri va donc devoir patienter s'il souhaite donner un nouvel élan à sa carrière...

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313