AFP

Serie A, 6e journée : Portée par Kalinic, la Fiorentina fait exploser l'Inter et prend la tête

Portée par Kalinic, la Fiorentina fait exploser l'Inter et prend la tête

Le 27/09/2015 à 22:38Mis à jour Le 27/09/2015 à 23:07

SERIE A - L'Inter s'est inclinée dimanche à domicile face à la Fiorentina (1-4) pour la 6e journée de Serie A. Un coup d'arrêt pour les Nerazzurri, qui avaient remporté tous leurs matches de championnat jusque-là. Au classement, la Viola prend la tête avec une meilleure différence de buts que son adversaire du soir.

L'Inter n'avait pris qu'un but en cinq journées de Serie A. Elle en a pris trois en 23 minutes dimanche soir. Leader incontesté jusque-là avec 5 victoires de rang, le club lombard a sombré à domicile face à la Fiorentina pour la 6e journée de championnat (1-4). Ilicic sur penalty (4e) puis Kalinic (19e, 23e) ont offert un départ canon à la Viola face à des Nerazzurri rapidement réduit à 10 après l'expulsion de Miranda à la 31e. Icardi a réduit l'écart en seconde période (60e). Kalinic s'est ensuite offert un triplé (76e). Une soirée cauchemardesque pour l'Inter, qui perd la tête de la Serie A à la différence de but au profit de son adversaire du soir.

Les hommes de Roberto Mancini ne s'attendaient pas à une telle claque. Habitués à gérer tranquillement leurs rencontres depuis le début de la saison (5 victoires par un but d'écart dont 4 sur le score d'1-0), ils ont été bousculés d'entrée. Sur la première accélération de la "Fio", Handanovic a fauché Kalinic dans sa surface. Ilicic a transformé le penalty d'une frappe puissante sur la droite (0-1, 4e).

Josip Ilicic (Fiorentina) face à l'Inter - Serie A 2015/2016

Josip Ilicic (Fiorentina) face à l'Inter - Serie A 2015/2016AFP

Un triplé, un penalty et une expulsion provoqués pour Kalinic

Menée pour la première fois en 2015/2016, l'Inter n'a pas réagi. La Viola en a profité. Sur une frappe d'Ilicic des 20 mètres, Handanovic a claqué le ballon, qui est retombé devant la ligne de but. Kalinic a suivi pour conclure (0-2, 19e). À l'origine du penalty, auteur du but du break, l'international croate ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Quatre minutes plus tard, il a profité d'un gros travail de Marcos Alonso sur la gauche, avec un grand pont sur Perisic et un centre fort devant le but, pour inscrire un doublé (0-3, 23e).

Sous l'eau, les Nerazzuri n'étaient pas encore au bout de leurs peines. Huit minutes plus tard, Miranda a accroché… Kalinic, parti seul au but. L'arbitre n'a pas hésité pour sortir le carton rouge et renvoyer le défenseur Brésilien au vestiaire (31e). En un peu plus d'une demi-heure, le leader du championnat a explosé. La deuxième période n'a pas été plus encourageante. Icardi a bien profité d'un coup franc de Telles pour réduire l'écart (1-3, 60e). Mais c'est encore la "Fio" qui a eu le dernier mot. Après un une-deux avec Ilicic, Kalinic a terminé sa soirée parfaite d'un plat du pied droit, mettant un point final au calvaire de l'Inter.

La joie des joueurs de la Fiorentina face à l'Inter - Serie 1 2015/2016

La joie des joueurs de la Fiorentina face à l'Inter - Serie 1 2015/2016AFP

0
0