Getty Images

Serie A : Radja Nainggolan (Inter Milan), il y a un problème

Nainggolan, il y a un problème

Le 26/12/2018 à 11:37Mis à jour Le 26/12/2018 à 12:56

SERIE A - Écarté du groupe interiste pour raisons disciplinaires avant la réception de Naples, Radja Nainggolan est en situation d'échec à Milan. Les prochaines semaines s'annoncent déjà décisives pour la recrue phare de l'Inter.

Radja Nainggolan ne sera pas le joueur qui permet à l'Inter Milan de faire la différence dans les grands chocs. En tout cas pas mercredi, avec la réception de Naples (20h30), le milieu de terrain belge ayant été écarté du groupe pour raisons disciplinaires, un nouvel accroc dans la première partie de saison compliquée de la recrue phare des Nerazzurri l'été dernier. Dimanche dernier, le milieu belge avait été suspendu provisoirement "de toutes activités de compétition" par son club de l'Inter Milan pour "raisons disciplinaires", avait annoncé la formation lombarde. Selon la presse italienne, Nainggolan était alors sanctionné pour un énième retard à l'entraînement.

L’international belge, qui connait une saison tronquée par les blessures, n’a disputé que douze rencontres en tant que titulaire sur les vingt-trois disputés en Serie A ou en Ligue des champions pour trois buts marqués et aucune passe décisive délivrée. Un rendement insuffisant pour la nouvelle recrue du club qui a la mission de consolider le milieu intériste et d’assurer du liant entre les lignes. Loin des terrains, le joueur a également fait la une de la presse sportive italienne la semaine dernière pour une affaire d'escroquerie, victime présumée d'une bande organisée spécialisée dans le clonage de chèques bancaires. Une affaire dévoilée par le quotidien La Stampa, et qui englobe également des révélations sur une possible addiction du milieu de terrain belge aux jeux d'argent et au casino.

Des rumeurs de départ ? Spalletti compte sur lui

Ces turpitudes sont-elles la conséquence, ou au contraire le moteur du mal-être de Nainggolan à Milan ? L'Italie bruisse de rumeurs sur une rupture précipitée entre le Belge de 30 ans et l'Inter, qu'il a rejoint l'été dernier après avoir fait le bonheur de la Roma pendant quatre saisons et demie. Certains évoquent un exil doré en Chine, qui permettrait aux dirigeants milanais de limiter les dégâts. D'autres, notamment la Gazzette dello Sport et Mediaset, relaient un enregistrement non authentifié dans lequel on entendrait Nainggolan faire état de son désir de rejouer pour la Roma.

Son entraîneur Luciano Spalletti, qui l'a connu à la Roma avant de le retrouver à l'Inter, a tenu à tenu à temporiser devant la presse : "Je regrette de ne pas l’avoir parce que c’est un joueur très fort, mais les règles dans une équipe sont aussi importantes que le ballon. Il sera seulement absent pour ce match. S’il s’entraîne, il sera de retour dans le groupe. Parfois, on cherche le coupable, mais nous dépendons et nous sommes l’Inter de Zhang et c’est l’Inter de Zhang qui a pris cette décision : je dois faire respecter les règles. Mais après ces 2-3 jours, Nainggolan refera partie de l’équipe et nous attendons sa contribution." Il reste à voir ce que Nainggolan parviendra à donner dans ce contexte.

Radja Nainggolan

Radja NainggolanGetty Images

0
0