Getty Images

La Juve panse ses plaies avec un nouveau sacre

La Juve panse ses plaies avec un nouveau sacre

Le 20/04/2019 à 20:02Mis à jour Le 21/04/2019 à 01:36

SERIE A - Cette fois, c'est fait. Vainqueur de la Fiorentina (2-1) sur sa pelouse du Juventus Stadium, samedi, lors de la 33e journée, la Juventus a décroché le 35e titre de son histoire en championnat quatre jours après son élimination en quarts de finale de la Ligue des champions face à l'Ajax. Sans adversaire cette saison, la Vieille Dame a remporté un 8e titre de rang.

La Juventus Turin est enfin championne d'Italie. La Vieille Dame a décroché son 35e scudetto après avoir dominé devant son public la Fiorentina (2-1), samedi, lors de la 33e journée. Incapable de concrétiser depuis quinze jours, la Juve a remporté un huitième sacre de rang, un record, et confirmé plus que jamais sa mainmise sur le championnat d'Italie lors de cette décennie

A cinq journées de la fin, comme le Torino en 1947-1948, la Fiorentina en 1955-1956 et l'Inter en 2006-2007, les hommes de Massimiliano Allegri sont ainsi sacrés au terme d'une saison 2018-2019 presque parfaite. Hormis lors de la première journée, la Juve a toujours occupé la tête du classement. Avec 87 points à leur compteur, les Bianconeri, qui voudront certainement égaler le record de points en une seule saison de Serie A (102 par eux-mêmes en 2013-2014), ne peuvent plus être rattrapés par Naples, deuxième et qu'on présentait pourtant comme un grand rival.

Max Allegri

Max AllegriGetty Images

Un départ canon

La Juve a entamé pied au plancher cet exercice 2018-2019, en frappant un premier grand coup. L'été dernier, le club turinois avait débauché Cristiano Ronaldo, avec comme ambition affichée, de réaliser une saison parfaite. Cela en prenait la direction puisque la Juventus a signé huit victoires lors des huit premières journées. Intouchables, les Turinois ont subi un premier coup d'arrêt avec un match nul contre le Genoa (1-1), avant de repartir dans une nouvelle série de huit succès consécutifs, avant d'être stoppés, cette fois par l'Atalanta Bergame (2-2).

Le 29 décembre, au soir de la 19e journée, soit au terme de la phase aller, la Juventus Turin comptait déjà 53 points sur 57 possibles. En janvier, les hommes de Massimiliano Allegri ont repris le championnat pied au plancher. Finalement, le Genoa qui leur avait déjà posé problème lors de leur première confrontation, leur ont infligé un premier revers (2-0 le 17 mars, 28e journée). Pas de quoi refroidir pourtant les ardeurs des partenaires de Leonardo Bonucci. Le suspense n'était plus de mise depuis fort longtemps et si les Bianconeri auraient pu être sacrés dès le week-end dernier, leur défaite contre la SPAL (2-1) avait retardé une échéance inévitable.

La C1 restera en travers de la gorge

Finalement, la Vieille Dame a fini par exulter. Devant son public, la Juventus Turin a fait ce qu'elle sait faire de mieux, c'est-à-dire gagner, pour la 28e fois en Serie A. Cristiano Ronaldo (19 buts), qui visait sa 600e réalisation en club, a provoqué le but contre son camp de German Pezzella, qui a offert la victoire aux locaux (2-1). Auparavant, Nikola Milenkovic avait réussi à ouvrir le score pour la Fiorentina (6e) avant qu'Alex Sandro n'égalise d'une tête plongeante au premier poteau, sur corner (37e).

Outre le championnat, la Juventus, qui se retrouve désormais derrière Benfica (36 titres), l'Olympiacos (44), le Celtic Glasgow (49), Linfield (52, Irlande du Nord) et les Rangers (54), a également été sacrée en Supercoupe d'Italie, face à l'AC Milan. En revanche, la réussite l'a fui en Coupe d'Italie et en Ligue des champions, avec des éliminations en quart de finale, respectivement contre l'Atalanta Bergame et l'Ajax Amsterdam.

Leonardo Bonucci
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0