L'Udinese a joué les trouble-fêtes. Malmenée durant toute la rencontre, la Juventus Turin a concédé une défaite de dernière minute (2-1) sur la pelouse du 15e de Serie A qui la prive (momentanément) du sacre en championnat. Désormais, la Lazio de Rome est l'équipe la mieux placée pour ôter un 9e titre consécutif à la Vieille Dame à trois journées de la fin.

Serie A
14 cas de Covid au Genoa, Baldé également positif à la Sampdoria avant son transfert
IL Y A UN JOUR

Certes, il n’est jamais aisé de conclure un exercice si bien entamé par la Juve, mais les Bianconeri avaient une possibilité en or d’aller glaner le 35e titre de leur histoire en Serie A sur la pelouse de Udine. Malgré leur bien modeste position au classement (16e), à deux places du premier relégable avant ce match, les Frioulans ont parfaitement joué leur ticket face au champion annoncé.

De Ligt buteur puis fautif

Après une entame de match qui aurait rapidement pu tourner à l’avantage des locaux, grâce à une tête sur son poteau de Danilo, tout proche du csc, l’Udinese a su tenir son bloc. Le score nul et vierge n’a été chamboulé que par l’intermédiaire d’un éclat de De Ligt juste avant la pause (42e). Monté en attaque, le défenseur néerlandais a su anticiper un dégagement aux 35 mètres en effectuant un contrôle parfait dans sa course avant de décocher une somptueuse frappe croisée à ras-de-terre. Musso, masqué par sa défense, n’a rien pu voir.

Matthijs De Ligt

Crédit: Getty Images

Devant au score, la Juventus s’est néanmoins faite surprendre dès l’entame du second acte par une tête plongeante de Ilija Nestorovski (52e), complètement seul au second poteau. Avant que Seko Fofana ne vienne clouer les Juventini à leur place de leader pas encore sacré en toute fin de match. Sur un long ballon, le milieu ivoirien a résisté à Danilo avant d’éliminer De Ligt puis Szczesny pour doucher les espoirs bianconeri (90e+3).

CR7 discret

Au-delà de la Juve, qui devra donc patienter pour recevoir sa couronne, c’est bien Cristiano Ronaldo qui a déçu. Pas de réalisation pour le néo-recordman de buts de l’histoire de la Vieille Dame (30 cette saison, une première depuis John Hansen en 1952). Et surtout un manque d’impact dans la finition. Seule une belle frappe enroulée (27e) aurait pu le faire briller à Udine.

Après sa belle performance du soir, l’Udinese peut souffler. Les Frioulans prennent un peu plus de marge sur la zone de relégation qui se rapprochait à vu d’oeil. Ce succès leur permet de remonter à la 15e place du classement avec 39 points, à 7 unités de Lecce (18e), premier relégable. Quant aux hommes de Maurizio Sarri, ils devront aller chercher le titre contre la Sampdoria dès dimanche. Sous peine de laisser revenir à hauteur l’Atalanta (2e), l’Inter (3e) voire la Lazio (4e), seule équipe avec une différence particulière favorable en cas d’égalité de points avec la Juventus en fin de championnat. La fin de saison s’annonce donc un peu plus mouvementée que prévue pour des Bianconeri qui n'oublient pas leur 8e de finale de retour de Ligue des champions face à Lyon le 7 août prochain.

Cristiano Ronaldo

Crédit: Getty Images

Serie A
Pas de vainqueur dans le choc italien, Ronaldo s'illustre encore
HIER À 20:38
Serie A
Débuts réussis pour la Juve de Pirlo
20/09/2020 À 20:38