Football
Serie A

Naples et Milan se neutralisent et font le bonheur de la Roma

Partager avec
Copier
Partager cet article

Theo Hernandez avec l'AC Milan, 2020

Crédit: Getty Images

ParAntoine Lebreton
12/07/2020 à 21:40 | Mis à jour 13/07/2020 à 00:14

SERIE A – Si Theo Hernandez avait ouvert le score pour les Milanais, Naples et l'AC Milan n'ont pas réussi à se départager (2-2), lors de la 32e journée de Serie A. Avec ce nul - le premier nul depuis le 7 décembre en championnat - , le Napoli garde deux points d'avance sur les Rossoneri (7e) et laisse la Roma prendre deux points d'avance à la cinquième place.

L’AC Milan décroche un nul heureux sur le terrain du Napoli. Après avoir battu la Roma, la Lazio et la Juve lors des quatre dernières journées de Serie A, les hommes de Stefano Pioli ont cette fois-ci réussi à accrocher le récent vainqueur de la Coupe d’Italie. Si Theo Hernandez a ouvert le score pour les Rossoneri (20e), les Napolitains ont été récompensés de leur domination en égalisant par Di Lorenzo (34e) puis en prenant l’avantage grâce à Mertens (60e). Mais ce Milan est dur à battre et Kessie a égalisé sur penalty (73e). Ce match nul n’arrange aucune des deux équipes qui manquent l’occasion de se rapprocher de la Roma à la 5e place du championnat.

Super League suisse

Les Young Boys sacrés pour la troisième saison consécutive, un blessé lors des célébrations du titre

01/08/2020 À 11:23

C’était un duel attendu entre deux des équipes les plus en formes de la Serie A depuis la reprise. D’un côté, le Napoli de Gattuso, vainqueur de la Coupe d’Italie et qui restait sur quatre victoires lors des cinq derniers matches et de l’autre, le Milan de Pioli qui cherchait à accrocher un autre grand nom du championnat à son tableau de chasse après la Roma, la Lazio et la Juventus.

Milan, pas aussi séduisant que ces derniers jours

Les Napolitains ont vite pris le contrôle de la rencontre obligeant Donnarumma à multiplier les parades, d’abord devant Mertens (14e) puis en détournant une frappe d’Insigne sur le poteau (18e) avant de repousser une tentative à bout portant de Callejon (19e). Des arrêts d’autant plus décisifs que les Rossoneri ont ouvert le score dans la minute qui a suivi, sur leur première incursion dans le camp adverse. C’est Theo Hernandez qui est venu tromper Ospina, inscrivant son sixième but de la saison en Serie A, d’une volée à bout portant sur un service de Rebic (20e).

Sur l’égalisation de Naples, le portier milanais a encore sauvé son équipe en repoussant d’un arrêt réflexe un coup franc d’Insigne mais n’a rien pu faire face à Di Lorenzo qui se tenait en embuscade (34e). Jamais, nous n’avons retrouvé le Milan qui a renversé la Vieille Dame ou terrassé son dauphin. Les hommes de Stefano Pioli ont éprouvé de grandes difficultés à se montrer dangereux ne tirant au but que cinq fois, pour trois tentatives cadrées (1 seul tir en durant les 45 premières minutes). En seconde période, il aura fallu attendre que Bonaventura obtienne un penalty pour que Kessie remettre les deux équipes à égalité (74e).

Un score que les Rossoneri réussiront à conserver jusqu’à la fin de la rencontre malgré l’expulsion du jeune Belge Saelemaekers (87e), rentré en jeu à la mi-temps. Dominateurs, les hommes de Gennaro Gattuso peuvent avoir des regrets devant leur manque de réalisme. Ils restent cantonnés à la 6e place du classement, à 2 points de la Roma (5e) quand l’AC Milan (7e) manque l’occasion de repasser devant son adversaire du soir au classement et voit Sassuolo (8e) revenir à seulement 4 longueurs derrière. Les Milanais qui se déplaceront chez les Neroverdi dans trois journées pour un match décisif dans la course à l’Europe.

Serie A

Record de précocité, gage de fidélité : Donnarumma, le gamin aux 200 matches

31/07/2020 À 22:07
Ligue 2

Cinq cas de coronavirus à Guingamp, le club suspend sa préparation estivale

30/07/2020 À 14:19
Dans le même sujet
FootballSerie AAC MilanNaples
Partager avec
Copier
Partager cet article