Battue par Bologne à domicile, l'Inter Milan a connu un nouveau coup d'arrêt. Cueillis d'entrée par une équipe de l'Hellas Vérone très accrocheuse en première période, les Nerazzurri ont dû se faire violence après la pause pour renverser la vapeur, jusqu'à concéder un deuxième but dans un autre moment d'absence (2-2). Ce résultat nul a une conséquence au classement puisqu'il scotche l'Inter Milan au quatrième rang, à un point de la troisième place occupée par l'Atalanta. Pour remonter sur le podium, la formation d'Antonio Conte va devoir se réveiller.

Serie A
L'Inter débute sa saison par une victoire folle
HIER À 20:46

Frustrée, l'Inter Milan a tendu le bâton pour se faire battre. Elle ne s'attendait certainement pas à rencontrer un adversaire aussi vaillant que Vérone, promu auteur d'une excellente saison. Les hommes d'Antonio Conte ont démarré au petit trop et ils l'ont payé cash. Darko Lazovic a eu besoin de moins de deux minutes pour trouver la faille, en débordant un Milan Skriniar trop attentiste (1-0, 2e). Cette ouverture du score aurait dû réveiller les Nerazzurri, qui ont rencontré des failles sur leur couloir droit. Mais ils furent plutôt tout heureux de voir la tentative de Miguel Veloso s'écraser contre le poteau (19e).

L'Inter, trop tendre et frustrée

Il a fallu attendre le retour des vestiaires pour voir l'Inter Milan reprendre les choses en mains, en vain. La réaction n'a pas trop tardé pour les hommes d'Antonio Conte. Sur une action en triangle bien construite, Romelu Lukaku a buté sur le poteau mais Antonio Candreva a bien suivi en seconde lame (1-1, 49e). Dans la foulée, le pauvre Federico Dimarco, irréprochable jusque-là, a dévié un centre d'Antonio Candreva dans ses propres filets (1-2, 55e). Peut-être un peu trop généreux avant la pause, Vérone a pioché et l'Inter n'en demandait pas moins pour inverser le rapport de force.

Mais c'était sans compter un nouvel errement défensif des Intéristes. Amir Rrahmani s'est permis de passer en revue l'arrière-garde pour servir Veloso, auteur d'un plat du pied parfait pour égaliser et replonger l'Inter dans le doute (2-2, 86e). Quelques minutes auparavant, Lautaro Martinez, remplaçant au coup d'envoi, a eu une balle de break stoppée par Marco Silvestri (81e). Menacés après sa défaite surprise face à Bologne, les Nerazzurri n'ont pas réenclencher l'accélérateur. Les voilà éjectés du podium, dans la position du chasseur. Il n'y a encore pas si longtemps, ils luttaient pour le titre.

Serie A
Un oubli qui pourrait coûter cher : la Roma risque une défaite sur tapis vert !
21/09/2020 À 16:14
Coupe du monde
La Premier League rompt son accord de diffusion en Chine
03/09/2020 À 15:34