Voilà un résultat qui arrange la Juventus. Incapable d’aller battre l’AS Rome sur son terrain (2-2), l’Inter, qui a mené avant d’être renversé puis d’être finalement sauvé par un but du revenant Romelu Lukaku, manque l’occasion de revenir provisoirement à trois longueurs de l’octuple champion d’Italie en titre. L’AS Rome, de son côté, laisse revenir l’AC Milan et Naples à deux points de sa 5e place.

Serie A
14 cas de Covid au Genoa, Baldé également positif à la Sampdoria avant son transfert
HIER À 21:25

Décidément, ils n’arrivent plus à se départager. Pour la cinquième fois consécutive, l’AS Rome et l’Inter Milan ont fait match nul en championnat. Un résultat qui n’arrange aucune des deux équipes au classement, et plutôt logique au terme d’un match fermé, où les deux équipes ont alterné temps forts et temps faible, même si l’AS Rome pourra regretter l’énorme erreur de Leonardo Spinazzola qui a concédé le penalty de l’égalisation en fin de match. Dominateurs en début de rencontre, les Giallorossi se sont en plus faits surprendre par le réalisme d’un Inter encore guidé par Alexis Sanchez.

Retour gagnant pour un Lukaku historique

Le Chilien a été l’auteur de sa septième passe décisive depuis le retour de la Serie A, en déposant, sur corner, le ballon sur la tête de Stefan De Vrij (0-1, 15e). La première opportunité des Lombards dans ce match, qui ont ensuite pris le contrôle du jeu mais ont finalement eu beaucoup de mal à inquiéter Pau Lopez, face à une défense romaine rugueuse à l’image d’un Gianluca Mancini infranchissable. Et les joueurs d’Antonio Conte se sont fait surprendre juste avant la pause.

Tandis qu’il a eu très peu d’occasions de s’offrir son 16e but de la saison, Edin Dzeko a une nouvelle fois fait souffrir les défenseurs adverses, de par son jeu de corps et ses remises toujours très intelligentes. Comme ce service pour Spinazzola dans la surface, qui a abouti au premier but des locaux (1-1, 45e+1). La troupe de Paulo Fonseca a même pensé obtenir une quatrième victoire de suite après que Henrikh Mkhitaryan a bien combiné avec Dzeko, avant de tromper Samir Handanovic de près (2-1, 57e).

Mais l’Inter a profité des entrées de Lukaku et Victor Moses (68e), entre autres, pour pousser en fin de match et revenir. C’est ce dernier qui a provoqué la faute gag de Spinazzola. Le défenseur italien a touché le ballon de son pied d’appui en tentant de dégager dans sa surface, envoyant son pied droit sur le Nigérian.

L’attaquant Belge, qui revenait de blessure, s’est alors offert son 21e but de la saison, le 13e à l’extérieur - un record dans l’histoire de la Serie A - du pied gauche à onze mètres (2-2, 88e). Un moindre mal pour l’Inter, qui manque l’occasion de sécuriser sa deuxième place et pourrait voir ses espoirs de titre définitivement s’envoler si la Juve l’emporte ce lundi face à la Lazio Rome, ce qui lui donnerait 8 points d'avance sur les Nerazzurri.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1116x286:1118x284)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/07/20/2852734.jpg
Serie A
Pas de vainqueur dans le choc italien, Ronaldo s'illustre encore
27/09/2020 À 20:38
Serie A
L'Inter débute sa saison par une victoire folle
26/09/2020 À 20:46