La Lazio s'accroche et reste dans la course au titre. Les joueurs de Simone Inzaghi ont souffert samedi soir face à la Fiorentina mais aussi fait preuve de hargne pour arracher une victoire précieuse (2-1). Franck Ribéry a ouvert le score de superbe manière pour les visiteurs (25e), qui ont craqué en seconde période devant Ciro Immobile (67e, s.p) et Luis Alberto (82e). Les Laziale reviennent à quatre longueurs de la Juventus qui avait corrigé Brescia en ouverture de cette 28e journée, vendredi (4-0).

Serie A
La Juventus peut s'en vouloir, CR7 sourit puis grimace
08/11/2020 À 13:22

De retour sur la pelouse du Stadio Olimpico après quasiment quatre mois d'absence, la Lazio aurait dû montrer un féroce appétit notamment après sa fin de match ratée et sa défaite face à l'Atalanta en milieu de semaine (3-2). C'est pourtant bien la Viola qui s'est montrée la plus mordante mais aussi la plus cohérente dans son 3-4-3 établi pour bloquer son adversaire. Volontaires à l'image du remuant Rachid Ghezzal, les visiteurs ont cherché à vite se projeter vers l'avant et l'ancien Niçois Henrique Dalbert a pu décocher la première flèche sans parvenir à trouver le cadre (17e).

Franck Ribéry, lui, a parfaitement ajusté son tir du droit dans la surface adverse après son double contact et son slalom sur la gauche (0-1, 25e). Auteur d'un superbe but, son troisième de la saison, le Français de 37 ans a montré qu'il possédait encore de très beaux restes et pouvait endosser le rôle de leader technique des Florentins.

La Viola laisse passer sa chance, la Lazio montre ses ressources

Revenus au vestiaire avec un court avantage mérité, les visiteurs regretteront certainement leurs deux énormes occasions du tout début de seconde période. Après une récupération de balle dès le coup d'envoi, Gaetano Castrovilli a vu le portier romain Thomas Strakosha détourner sa belle frappe enveloppée (46e). Dans la foulée ou presque, Ghezzal a envoyé son tir axial du gauche sur la transversale du gardien albanais (48e). Les visiteurs venaient de rater le break.

Les Biancocelesti, eux, se sont remis de ces frayeurs en faisant circuler le ballon de manière plus intéressante. A la suite d'un corner, Jony a placé sa puissante demi-volée axiale juste au-dessus de la cible (64e) et Felipe Caicedo a obtenu un penalty généreux pour une faute du gardien florentin Bartlomiej Dragowski. Très discret jusque-là, Ciro Immobile l'a transformé sans trembler et a signé son 28e but de la saison (1-1, 67e).

Le meilleur buteur de Serie A a surtout permis aux siens de reprendre définitivement l'ascendant dans le jeu. D'une très précise reprise aux vingt mètres, Luis Alberto s'est ensuite chargé de punir des visiteurs à bout de forces (2-1, 83e). La Lazio a vite repris sa marche en avant après son revers devant l'Atalanta et peut toujours rêver de son premier sacre depuis 20 ans.

Ligue des champions
Imbroglio à la Lazio sur le Covid-19, la Fédération enquête
03/11/2020 À 17:20
Serie A
La Lazio en quarantaine après des tests positifs au Covid-19
31/10/2020 À 15:23