Football
Serie A

Trois défaites de suite et une Lazio en roue libre pour le titre...

Partager avec
Copier
Partager cet article

Thomas Strakosha

Crédit: Getty Images

ParAntoine Lebreton
11/07/2020 à 17:29 | Mis à jour 11/07/2020 à 17:52

SERIE A - En roue libre. A la lutte pour le titre il y a encore quelques semaines, la Lazio Rome n'en finit plus de chuter. Ce samedi, à domicile, elle s'est inclinée face à Sassuolo qui a pris le match en main. Au classement, les Romains restent à 7 points de la Juve avant son match du soir face à l'Atalanta. Mais les joueurs de Bergame peuvent également les dépasser en cas de victoire.

La Lazio n’a plus la flamme. En s’inclinant logiquement à domicile (1-2) face à Sassuolo, les Biancocelesti enchaînent une troisième défaite en championnat, la quatrième en six matches depuis la reprise de la Serie A et semblent dire adieu à leurs derniers espoirs de titre. Luis Alberto a pourtant ouvert le score sur un contre favorable (33e) mais Raspadori (52e), qui s’était vu refusé un but pour hors-jeu en première période, puis Caputo dans les arrêts de jeu (90+1e) ont permis aux Neroverdi de s’offrir un quatrième succès de rang en championnat et de revenir provisoirement à cinq points des places européennes.

  • Le film du match
Ligue 1

Metz - Sochaux annulé pour une suspicion de coronavirus

IL Y A 6 HEURES

Jamais encore cette saison la Lazio n’avait enchaîné trois matches sans succès en Serie A. Il y a une semaine, les Biancocelesti ne s’étaient encore jamais inclinés à domicile en championnat. Face à Sassuolo, ils viennent d’enchaîner un deuxième revers de rang dans leur stade. Les hommes de Simone Inzaghi ont perdu leur flamme, celle qui faisait leur force avant l’arrêt du championnat, celle-là même qui laissait espérer aux supporters romains un premier sacre depuis 20 ans.

36% de possession à domicile en première période

Contre des Neroverdi en grande forme, la Lazio n’a pas réussi à exister. Un sentiment perçu dès le coup d’envoi donné par les hommes de De Zerbi, quand les Romains restèrent dans leur camp sans presser, attendant les attaques adverses. Le résultat ? 36% de possession de balle pour un un seul tir cadré qui a certes amené à un but mais qui a résulté d’un contre favorable sur un tacle de Locatelli dans les pieds de Luis Alberto (33e). Face à une équipe de Sassuolo habituée à encaisser des buts (15 buts pris en 7 matches depuis la reprise), les Biancocelesti sont parvenus par intermittence à se montrer dangereux mais ont cruellement manqué de réalisme (10 tirs, 1 cadré). Comme face à Lecce (défaite 2-1), Immobile et Caicedo, dont les absences ont justifié la déroute face à l’AC Milan, n’ont pas su inverser la tendance.

Sur une perte de balle au milieu de terrain, Caputo lancé dans la surface côté droit a remis en première intention sur Raspadori dans l’axe qui n’a plus eu qu’à marquer à bout portant (52e) pour égaliser. Le jeune attaquant de Sassuolo aurait même pu s’offrir un doublé si son but en première période n’avait pas été refusé pour une position de hors-jeu alors que Parolo a bel et bien semblé le remettre en jeu.

Dans les arrêts de jeu, le passeur Caputo s’est mué en buteur pour doucher les derniers espoirs de titre romains (90+1e) et replacer son équipe dans la course à l’Europe (à 5 points) avant d’affronter la Juventus, l’AC Milan et Naples d’ici la fin de la saison. La soirée ne sera pas belle pour la Lazio et elle risque d'empirer. Après le match entre la Juve et l’Atalanta, les Biancocelesti pourraient se retrouver à 10 points de la Vieille Dame, en tête de la Serie A, si elle l’emporte, ou même perdre leur place de dauphin en cas de victoire de la Dea.

Bundesliga

Des soupçons de racisme au Bayern ? Rummenigge furieux : "Cette affaire m'énerve"

HIER À 15:37
The Emirates FA Cup

Pas de "replays" en 2020-2021 : La Fédération anglaise allège le calendrier

HIER À 14:06
Dans le même sujet
FootballSerie ALazio RomeSassuolo
Partager avec
Copier
Partager cet article