Très mauvaise opération pour l'AC Milan. Les joueurs de Stefano Pioli se sont inclinés sur la plus petite des marges face à Naples (0-1), dimanche soir à San Siro. Matteo Politano est le seul buteur de la rencontre. L'Italien a permis à son équipe, qui compte toujours un match en moins, de revenir à hauteur de l'AS Rome avec 50 points. L'AC Milan, en revanche, laisse l'Inter s'échapper en tête de la Serie A et voit même la Juventus revenir à une longueur...
Les joueurs de l'Inter Milan vont faire de beaux rêves après le cauchemar vécu par leurs rivaux face à Naples. Dans une rencontre engagée et ouverte, les Rossoneri, privés de leur meilleur buteur Zlatan Ibrahimovic, ont été trop maladroits pour espérer un meilleur résultat et peuvent même remercier Gianluigi Donnarumma pour ses nombreux arrêts (14e, 16e, 58e).
Serie A
Inzaghi et l'Inter attendent Eriksen "à bras ouverts"
07/07/2021 À 15:14
Ils ont cru s'en sortir miraculeusement en toute fin de rencontre, lorsque l'arbitre a décidé de consulter la VAR pour un contact dans la surface napolitaine entre Tiémoué Bakayoko et Théo Hernandez... trois minutes auparavant. L'intervention n'étant pas irrégulière, les Milanais ont dû se faire une raison. En encaissant ce but de Politano au retour des vestiaires sur une passe de Piotr Zielinski (0-1, 49e), ils ont perdu de précieux points dans la course au titre et permis aux Nerazzurri de compter 9 longueurs d'avance.

Le réflexe d'Ospina

Ils n'ont pourtant pas déposé les armes et ont même dominé les vingt dernières minutes de la rencontre, Pioli ayant répondu à l'ouverture du score adverse par un triple changement offensif. Mais David Ospina, uniquement sollicité en première période sur une frappe puissante de Rafael Leao captée en deux temps (34e), était en forme.
Ante Rebic l'a remarqué à ses dépens : sa tentative de la tête, sur un coup franc de Sandro Tonali, a été repoussée par le portier colombien à la grâce d'un excellent réflexe (70e). Et quand ce dernier n'était pas en mesure de faire des miracles, c'était Nikola Maksimovic qui le suppléait pour un sauvetage in-extremis devant Brahim Diaz (90e+4). La frustration a progressivement gagné les Rossoneri et Rebic a été expulsé pour des insultes proférées à l'encontre de l'arbitre. Les Milanais devront très vite digérer ce coup d'arrêt puisqu'ils accueilleront Manchester United jeudi soir avec l'espoir de rallier les quarts de finale de la Ligue Europa.
Serie A
Milan accroché, la Juve peut encore croire à la Ligue des champions
16/05/2021 À 20:41
Serie A
7-0 : Le Milan pulvérise le Toro
12/05/2021 À 20:37