Au terme d'un match globalement terne, entre deux équipes qui avaient pris un coup sur la tête en milieu de semaine sur la scène européenne, l'Inter Milan et l'Atalanta Bergame n'ont pas su se départager (1-1). Devant au score après un but de Lautaro Martinez, les Nerazzurri ont concédé l'égalisation après un sursaut d'orgueil de leurs adversaires. Ce nul ne fait bien évidemment les affaires de personne, et nul doute que la trêve internationale va faire du bien aux deux clubs italiens.

Ligue des champions
L'Inter s'impose à Mönchengladbach et offre une dernière chance au Real
01/12/2020 À 21:54

C'était un match pour oublier, ce sera finalement un match qui ne dissipera pas les doutes. Respectivement corrigé par Liverpool et battu par le Real Madrid en Ligue des Champions il y a quelques jours, l'Atalanta et l'Inter Milan devaient absolument se racheter. Et, le moins que l'on puisse dire, c'est que les deux formations n'avaient pas envie de se livrer en première période, terminée sans spectacle ni occasion franche. C'est peu dire que, pendant 45 minutes, ce choc n'a pas vraiment ressemblé à un choc.

Les regrets de l'Inter

Il a fallu attendre le second acte, moment choisi par les Nerazzurri pour jouer plus haut après avoir été trop timides pour espérer plus face à un adversaire pas au mieux non plus. La rencontre a un peu basculé après l'ouverture du score de l'Inter. D'abord imprécis, Lautaro Martinez a marqué sur sa première tentative cadrée, d'une tête décroisée à la réception d'un centre d'Ashley Young (0-1, 58e).

On pensait que l'Inter capitaliserait sur ce but pour assommer définitivement l'Atalanta, sauvée in extremis grâce à un coaching payant et un peu plus d'ambition en fin de match. Entré en jeu, Aleksey Miranchuk a égalisé d'une frappe en pivot (1-1, 78e). Auparavant, Marco Sportiello s'était montré décisif avec une double parade face à Arturo Vidal et Nicolo Barella (65e).

Les regrets seront pour l'Inter Milan, qui a bien du mal à trouver le chemin du succès en ce moment. Encore privé de Romelu Lukaku au coup d'envoi, le club entraîné par Antonio Conte n'a remporté qu'un seul de ses huit derniers matches, toutes compétitions confondues. C'est très peu pour une équipe prétendante au titre, qui plus est dans un championnat italien bien parti pour être très accroché.

Côté Atalanta, le succès obtenu à Crotone après deux revers de rang n'a pas été bonifié. Mais, au moins, ce nul permet d'oublier un peu la gifle infligée par Liverpool.

Serie A
Battue par le Hellas, l'Atalanta n'avance plus en championnat
28/11/2020 À 21:35
Serie A
L'Inter déroule à Sassuolo et remonte à la 2e place
28/11/2020 À 16:20