Inter-Fiorentina (4-3), 26 septembre

Pour son entrée en lice, l'Inter est menée à San Siro 1-0 puis 3-2 par une belle Fiorentina avant de renverser la situation dans les cinq dernières minutes (4-3). Cette "pazza" Inter ("folle" Inter) n'est pas forcément celle que préfère son entraîneur Antonio Conte qui passe ce soir-là par tous les états : "Si on veut faire un bon championnat, l'équilibre est la base de tout", dit-il. Durant l'automne, l'Inter Milan se montre assez offensive mais aussi fragile en défense, un visage qui sera celui de l'équipe jusqu'à l'élimination en Ligue des champions en décembre.

Sampdoria-Inter (2-1), 6 janvier

Serie A
Opéré du genou, Ibrahimovic pourrait être apte pour la reprise de la Serie A
18/06/2021 À 16:45
L'Inter est désormais entièrement tournée vers le scudetto après le traumatisme d'un nouvel échec précoce en C1. Mais elle est encore fragile et, sur le terrain de la Sampdoria, elle manque l'occasion de prendre la tête du classement en ne profitant pas de la défaite de Milan contre la Juventus (1-3). Les Nerazzurri s'inclinent au terme d'un "match étrange", dixit Conte, où ils manquent un penalty avant de se retrouver menés 1-0 sur un autre penalty, puis bientôt 2-0. Mais on ne les y reprendra plus : cette seconde défaite de la saison en championnat est aussi la dernière en date en Serie A.

Sampdoria-Inter

Crédit: Getty Images

Inter-Juventus 2-0, 17 janvier

Sans doute LE tournant de la saison en championnat. Lors de l'avant-dernière journée de la phase aller, une tête d'Arturo Vidal, l'un de ses seuls éclairs de la saison (12e), et un contre conclu par Nicolo Barella (52e) offrent aux Nerazzurri leur premier succès sur le nonuple champion en titre depuis septembre 2016. "Ce sont des matches qui t'apportent la confiance", sourit Conte. L'Inter est toujours devancée par Milan, qui sera champion d'hiver la journée suivante, mais la dynamique s'est inversée et les Rossoneri ne résisteront plus très longtemps à l'ouragan nerazzurro.

Milan-Inter (0-3), 21 février

Pour le derby retour, Milan vient à peine de céder sa première place à l'Inter mais peut encore la reprendre, avec seulement un point d'écart entre les deux voisins milanais. Mais sur le terrain, la différence est devenue nette entre cette Inter compacte et aimantée par la victoire et ces Rossoneri en quête d'un second souffle après leur première moitié de saison époustouflante. Lautaro Martinez (2 buts) et un Lukaku dévastateur (1 but) sont à la fête et font oublier la défaite du match aller sur un doublé d'Ibrahimovic (1-2).
"Il y a une vraie satisfaction à voir notre croissance dans la gestion des moments et des différentes phases du match", constate Conte, de plus en plus détendu devant les caméras. La chance de Milan est passée.

Lautaro Martínez, buteur contre le Milan AC

Crédit: Getty Images

Inter-Atalanta (1-0), 8 mars

Dans son sprint vers le titre, le choc contre l'Atalanta aura été l'un des matches où les Nerazzurri ont semblé le plus à même de mordre la poussière. Dans ce duel entre les deux meilleures attaques du championnat à ce moment-là de la saison, ce sont les défenses qui prennent le pas et, à ce petit jeu, l'Inter n'avait pas de rivaux cette saison. Comme un symbole, c'est d'ailleurs un défenseur, Milan Skriniar, qui marque ce soir-là l'un des buts les plus importants de la saison. "Tous les joueurs sont dévoués à la cause car ils savent que pour gagner il faut des sacrifices", résume Conte qui, parti à l'assaut du scudetto en attaquant, va le conquérir en défendant.

Crotone - Inter (0-2), 1er mai

La délivrance intervient lors de la 34e journée. L'Inter a fait le boulot samedi en battant la lanterne rouge Crotone grâce à Christian Eriksen (69e), d'une frappe sans contrôle, et Achraf Hakimi (90+2). Et puisque seule une victoire de l'Atalanta dimanche aurait pu retarder le sacre nerazzurro, le nul des Bergamasques à Sassuolo (1-1), avec notamment un penalty raté par la "Dea", a fini par couronner, à distance, l'Inter Milan d'Antonio Conte.

Eriksen, buteur après son entrée à Crotone

Crédit: Getty Images

Serie A
Légende de la Juve, Giampiero Boniperti est décédé
18/06/2021 À 10:25
Serie A
Trois semaines après, la Fio et Gattuso se séparent déjà
17/06/2021 À 08:25