Le derby de Rome a tourné largement en faveur de la Lazio. Face à une AS Roma inexistante offensivement et plombée par deux erreurs de son défenseur brésilien Ibanez, la troupe de Simone Inzaghi s’est imposée sereinement (3-0), grâce à un but de l’inévitable Ciro Immobile et un doublé de Luis Alberto. Un résultat qui freine son rival romain et lui permet de revenir provisoirement au contact des strapontins européens.
Les Biancocelesti ont eu un large sourire au coup de sifflet final, au moment de célébrer le 39e succès de leur club dans le derby de la capitale italienne en Serie A. Alors que, l’an passé, la Lazio et l’AS Rome avaient été incapables de se départager (1-1 à chaque fois), l’ainé des deux clubs s’est imposé dans les grandes largeurs cette fois-ci. Un succès, le troisième de suite en championnat et le 9e en tout cette saison, qu’il doit à la méforme offensive de la Roma ce vendredi, mais aussi beaucoup à son plan de jeu parfaitement huilé, d’une défense solide et bien organisée à un jeu de transition rapide et fait de longues passes en profondeur qui a transpercé le bloc adverse toute la soirée.
Serie A
Milan vainqueur, Zlatan buteur : dimanche réussi pour les Rossoneri
12/09/2021 À 18:00

Ibanez, la sale soirée

A commencer par Ibanez, le troisième homme de la défense des Giallorossi, qui risque de mal dormir. Après une première alerte (8e), la Lazio a en effet bien exploité l’énorme erreur du Brésilien de 22 ans, qui a glissé au moment de dégager dans sa surface et vu le ballon contré par Manuel Lazzari, énorme tout au long des 90 minutes, pour permettre à Immobile d’ouvrir le score (1-0, 14e). Moins de dix minutes plus tard, le défenseur de la Roma a encore été mis en difficulté par Lazzari, dont le centre en retrait a été magnifiquement repris du droit par Alberto (2-0, 23e).
En face, Pepe Reina a vécu une soirée très tranquille, les coéquipiers de Jordan Veretout, sorti à la pause, ne cadrant que deux fois (5 tirs). Son équipe en a donc profité pour se régaler en seconde période, forçant son homologue Pau Lopez à plusieurs parades (57e, 59e, 61e, 63e) qui n’ont finalement pas empêché Luis Alberto de trouver une nouvelle fois le chemin des filets. Sur un service astucieux de l’ancien Toulousain Jean-Daniel Akpa-Akpro à l’entrée de la surface, le milieu a encore une fois bien placé son ballon pour alourdir la marque (3-0, 67e).
Le premier doublé d’un joueur de la Lazio dans le derby à domicile depuis… Roberto Mancini, en 1998. Malgré la gifle, il n’y a pas eu de révolte du côté romain, et seul Dzeko, en toute fin de match, a eu l’occasion de sauver l’honneur, sans y parvenir (85e). Sale soirée donc pour Paulo Fonseca est ses hommes, qui manquent l’occasion de mettre la pression à l’Inter, et ne comptent plus qu’un point d’avance, malgré deux matches joués de plus, sur la Juventus, qui pourrait les déloger du podium dès ce week-end en cas de succès face aux Nerazzurri dimanche.
Serie A
Sarri commence bien avec la Lazio, l'Atalanta souffre
21/08/2021 À 21:06
Serie A
Simone ne sauve pas son frère Pippo : Torino prend un point face à la Lazio, Benevento relégué
18/05/2021 À 20:52