La bonne affaire pour Naples. Ce jeudi, dans ce match totalement débridé de la 32e journée de championnat, les hommes de Gattuso ont largement dominé la Lazio (5-2), un concurrent direct pour une qualification à la Ligue des champions, désormais repoussé cinq longueurs derrière. Mais surtout, le Napoli a su tirer profit du nul concédé, un peu plus tôt dans la soirée, par l’Atalanta sur le terrain de la Roma (1-1). Il revient ainsi à deux unités de l’Atalanta et de la Juventus, troisième et quatrième de Serie A. A six journées de la fin, tous les espoirs sont encore permis.
Dans son stade Diego Armando Maradona, Naples a rapidement pris les devants. Il ne lui a fallu qu’un petit quart d’heure pour marquer à deux reprises. Un penalty d’Insigne (1-0, 7e), puis une belle frappe au sol de Politano (2-0, 12e). Un avantage conservé jusqu’à la pause, malgré une tentative de Correa qui a fini sur le poteau (19e).
Serie A
Simone ne sauve pas son frère Pippo : Torino prend un point face à la Lazio, Benevento relégué
18/05/2021 À 20:52

Mourinho est-il has been ? "Il n'a plus les leviers sur le plan humain"

Mertens dans l’histoire du Napoli

C’est après le repos que la partie s’est surtout emballée. Très réaliste, le Napoli a joliment converti deux nouvelles opportunités. Avec deux frappes proches de la lucarne de la part d’Insigne (3-0, 53e), puis Mertens (4-0, 65e), devenu le co-meilleur buteur de l’histoire du club en Serie A (102 buts). Malgré la correction qui se profilait, la Lazio n’a jamais renoncé et a continué à se projeter vers l’avant. Comme si un improbable retour au score était possible.
Les joueurs de Simone Inzaghi (absent ce jeudi soir) ont pu y croire quelques instants. Après leurs deux buts inscrits en l’espace de quatre minutes. D’abord, celui de l’inévitable Immobile (4-1, 70e), auteur de son 17e but de la saison en championnat. Puis sur un magnifique coup franc direct de Milinkovic-Savic (4-2, 74e). Mais l’ancien Lillois Victor Osimhen, tout juste entré en jeu, a douché leurs derniers espoirs avec un enchainement contrôle – frappe du droit de qualité (5-2, 80e). Cinq buts concédés, la Lazio n’avait plus connu cela en Serie A depuis septembre 2015. Et c’était déjà face au Napoli (5-0).
Serie A
La Roma a lavé l'affront
15/05/2021 À 20:47
Serie A
Naples se relance et profite du raté de la Lazio, l'Inter déroule et célèbre son titre
09/05/2021 À 00:03