Auteur d’une prestation de haut vol, Naples s’est imposé contre l’AS Rome au San Paolo (4-0) et rend le meilleur hommage possible à l’idole déchue Diego Maradona. Maîtres de la rencontre durant l’intégralité du match, les Napolitains ont ouvert le score sur un coup franc de leur capitaine Lorenzo Insigne (30e, 1-0) avant de gérer leur avance sans jamais être inquiété en première période. Dans le deuxième acte, la partie a logiquement débouché sur une emprise totale des Partenopei.

Super Coppa italienne
Un CR7 décisif pour un nouveau trophée : soirée de rêve pour la Juve
20/01/2021 À 21:59

Dans tous les bons coups, Insigne a offert le deuxième but à Fabian Ruiz (64e, 2-0), avant de voir ses coéquipiers mettre fin au suspens grâce à Dries Mertens (81e, 3-0). Entré en jeu, Matteo Politano s’est chargé de transformer la victoire en démonstration à la suite d’une série de dribbles conclue par un quatrième but (4-0, 87e). Naples grimpe à la cinquième place de Serie A.

Vous voulez vous abonner à Eurosport ? Profitez de notre offre Black Friday

Il fallait rendre hommage à Diego Maradona dans le championnat d’Italie, et Naples s’est chargé d’ajouter la manière pour honorer la mémoire de son idole. Depuis le stade San Paolo, qui sera bientôt renommé, les hommes de Gennaro Gattuso sont parvenus à s’imposer contre l’AS Rome pour recoller au groupe de tête en Serie A. Capitaine des Partenopei, Lorenzo Insigne est tout d’abord parvenu à conclure un coup franc avant de rendre hommage au meneur de jeu argentin en brandissant son maillot (30e). Sans un Antonio Mirante très inspiré devant Dries Mertens (43e, 45e), les locaux pouvaient même rentrer aux vestiaires avec une avance plus confortable.

Lorenzo Insigne rend hommage à Maradona en Serie A après son but face à la Roma

Crédit: Imago

Toujours porté par l’aura de Diego, Naples s’est senti pousser des ailes durant la deuxième partie de la rencontre : inoxydable, Insigne donne le tournis à la Louve, qui concède un deuxième but juste après l’heure de jeu par Ruiz (64e). La suite est une lente agonie pour l’AS Rome, contrainte d’attaquer pour espérer revenir dans la partie. Au lieu de cela, les Giallorossi vont craquer encore deux fois. Dries Mertens inscrit le septième but de sa carrière contre les Romains (81e) avant de voir Matteo Politano s’amuser au milieu des défenseurs visiteurs puis dribbler Mirante pour corser l’addition (87e). Quatre buts à rien, cela devrait faire plaisir à Maradona depuis son petit nuage.

Coppa Italia
Surréaliste : L'AS Rome effectue six changements au lieu de cinq, défaite sur tapis vert à venir ?
20/01/2021 À 07:55
Coppa Italia
La Roma perd ses nerfs et prend la porte
19/01/2021 À 23:15