"Je reviens et je reste". Dans son édition du jour, La Gazzetta dello Sport a probablement mis fin au feuilleton Cristiano Ronaldo. Selon le quotidien italien, le quintuple Ballon d'Or, qui a prévenu son club qu'il reviendrait de vacances le 25 juillet, lui a également communiqué sa volonté de rester. Longtemps annoncé sur le départ, CR7 aurait donc décidé de prolonger son aventure à la Juve, lui dont le contrat expire dans un an.

Le PSG, une idée pourtant concrète

Serie A
Le transfert de Ronaldo scruté de près par la police financière italienne
IL Y A UNE HEURE
"Ces derniers jours, certains donnaient pourtant cette séparation comme certaine, parlant même d'un déménagement imminent", assure le média transalpin, qui précise que les discussions avec le PSG ont bel et bien existé. Selon certaines sources, ce transfert serait même toujours "possible", notamment au vu du flou qui persiste autour de l'avenir de Kylian Mbappé. Mais de son côté, Ronaldo n'a pas vraiment envie de dépendra du choix d'un autre. Toujours heureux à la Juve, même si une rupture a bel et bien été envisagée (uniquement à des conditions favorables aux deux parties), le Portugais a donc décidé d'y rester. Même si Manchester United semblait prêt à lui offrir un contrat de deux ans assorti d'un salaire de 20 millions d'euros.

Paris, ce n'est pas fini : Messi ou Ronaldo comme cerise sur le gâteau ?

"Personne de son entourage ne nous a dit qu'il voulait partir, je l'attends avec nous (pour la saison prochaine). Nous attendons qu'il revienne de vacances le 25 juillet", avait prévenu Pavel Nedved mercredi. Selon La Gazzetta dello Sport, une prolongation jusqu'en 2023 n'est pas à exclure, notamment dans le but de pouvoir étaler son salaire net de 31 millions d'euros. "Un peu dans l'idée de celle de Messi", est-il précisé. Jorge Mendes devrait rapidement rencontrer les dirigeants de la Juve.
Serie A
Selon Allegri, la Juve n’a même pas l’équipe pour jouer le titre : "On peut viser le Top 4"
IL Y A 3 HEURES
Serie A
La Juve prend un gros coup sur la tête, l'Inter tient la cadence
IL Y A 5 HEURES