L’Inter n'est pas passée loin de se laisser surprendre. Opposé au promu Lecce en ouverture de la Serie A, les Milanais ont eu besoin d’un but salvateur dans les dernières secondes pour assurer la victoire (1-2). Revenu dans un club où il avait brillé pendant deux ans, Romelu Lukaku a vite repris ses bonnes habitudes avec un but après moins d’1’30 de jeu (1-0, 2e). Assan Ceesay a remis Lecce à hauteur au retour des vestiaires (1-1, 48e) avant que Denzel Dumfries n’assomme les espoirs de Wladimiro Falcone (1-2, 90e+5).
Tout avait pourtant très bien commencé pour les joueurs de Simone Inzaghi. On avait à peine eu le temps de lancer le match que Romelu Lukaku était à la réception d’une remise de Matteo Darmian consécutive à un centre de Federico Dimarco pour marquer de la tête (0-1, 2e). La suite de la première période a permis aux Milanais d’asseoir leur domination et Lecce n’a jamais été en mesure d’enchaîner les passes dans la moitié de terrain adverse. Preuve en est, le premier tir du promu est intervenu à la 39e minute par l’intermédiaire de Gabriel Strefezza.
Matches amicaux
Pas de victoire mais une belle impression pour l'OL contre l'Inter
30/07/2022 À 20:33

L’Inter a souffert

Mais les joueurs de Marco Baroni sont revenus transformés après la pause et le nouvel arrivant Assan Ceesay a parfaitement conclu un contre parti du côté gauche par une frappe croisée à ras de terre qui n’a laissé aucune chance à Samir Handanovic (1-1, 48e). Insatiables, ils ont inversé le rapport de force et ont enfermé les Intéristes dans leur moitié de terrain. Gabriel Strefezza n’a pas trouvé la lucarne sur sa frappe enroulée du droit (53e) puis Bistrovic a vu son coup franc puissant à 18 mètres être repoussé d’une main ferme par Handanovic (61e). Et, petit à petit, les Milanais ont repris le dessus.
Alors Wladimiro Falcone a dû sortir le grand jeu. Il a d’abord vu Denzel Dumfries trouver le poteau sur une tête décroisée (70e), puis Lautaro Martinez manquer le cadre, toujours de la tête (71e). Il s’est ensuite parfaitement interposé sur une tête d’Edin Dzeko avant que Lukaku ne commette la faute sur lui pour inscrire un doublé logiquement refusé (79e). Il s’est également imposé devant ce même Lukaku (84e) et Milan Skriniar (84e) avant de céder à la dernière seconde. Le corner de Nicolo Barella a été repris de la tête par Martinez et poussé dans le but par … le ventre de Dumfries (1-2, 90e+5).
Après les victoires de l’AC Milan et de l’Atalanta Bergame dans l’après-midi, le deuxième du dernier championnat d’Italie n’avait pas le droit à l’erreur. Ce fut probablement plus compliqué qu’ils n'avaient imaginé mais l’essentiel est là. Et Romelu Lukaku aussi. Auteur de 25 et 28 buts lors de ses deux premières saisons avec l’Inter, le Belge a retrouvé toutes ses sensations à peine revenu en Lombardie.
Premier League
Cristiano Ronaldo, les improbables pistes Chelsea... et AS Rome
25/06/2022 À 19:16
Transferts
Les 14 infos mercato qui vous ont échappé samedi
18/06/2022 À 19:07