LaPresse

Prandelli : "Cette Serie A est fascinante"

Prandelli : "Cette Serie A est fascinante"
Par Eurosport

Le 24/02/2012 à 08:14Mis à jour Le 24/02/2012 à 22:20

Avant le grand choc de la Serie A entre le Milan AC et la Juventus Turin demain (20h45), Cesare Prandelli nous a confié son ressenti sur la saison des deux équipes. Le sélectionneur italien s'attend à un match "équilibré". Mais il ne pense pas qu'il sera décisif pour le titre.

C'est le match que toute l'Italie attend ce week-end. Samedi soir (20h45) à San Siro, le Milan AC accueillera la Juventus Turin pour la rencontre au sommet de la 25e journée. "Un match très équilibré, selon le sélectionneur italien, qui a accepté d'analyser les enjeux de la rencontre pour Eurosport. Le Milan voudra ralentir le rythme et avoir la possession du ballon. La Juve essayera d'accélérer. Le jeu de transition sera la clé".

Pour autant, l'ancien entraîneur de la Roma et surtout de la Fiorentina estime que "c'est trop tôt pour dire que ce match sera décisif". Le Milan est actuellement premier, avec un point d'avance sur la Juve qui compte un match de moins. "Les deux équipes se battront jusqu'au bout pour le titre, ajoute Prandelli. Pour moi c'est du 50/50 pour le Scudetto. C'est une Serie A fascinante cette année, ça restera ouvert jusqu'à la fin". Là où il n'y a pas de doute, c'est sûr la supériorité de ces deux formations par rapport aux autres. "Il est impossible de penser à l'heure actuelle qu'une autre équipe peut être championne. Ces sont celles qui ont le plus de continuité, qui conservent leur vraie identité sur le terrain", nous a-t-il confié. L'Udinese et la Lazio, premiers poursuivants, pointent à huit longueurs de la tête. 

"Conte est fantastique"

Les Turinois pourraient avoir un avantage, celui de ne pas disputer de compétition européenne, au contraire de Milanais en passe de se qualifier pour les quarts de finale de la C1. Mais pour celui qui est à la tête de la Squadra Azzurra depuis l'été 2010, "avec le calendrier de la Juve et tous les matches qu'il leur reste à disputer, c'est comme s'ils étaient en Ligue des Champions". Au moment d'évoquer son ancien club, de 1979 à 1985, Prandelli ne peut occulter le rôle d'Antonio Conte. Il ne tarit pas d'éloges pour celui qui a pris les commandes de la Vieille Dame en début de saison : "Conte est fantastique, extraordinaire. Il transmet l'esprit qu'il a eu comme capitaine de la Juve. En très peu de temps, il a convaincu les joueurs de son projet".

Le travail de Massimiliano Allegri est lui aussi loué par le sélectionneur, qui n'est "pas vraiment d'accord avec tous ceux qui disent que le Milan dépend de ses individualités". "L'équipe, souligne Prandelli, est performante et obtient de bons résultats ces deux dernières années, cela veut dire qu'elle a une philosophie tactique que chacun partage". Pour lui, le carton réussi en Ligue des Champions contre Arsenal (4-0) montre que "ce n'est pas seulement une équipe riches de grands joueurs mais aussi riche d'une organisation". Ça tombe bien, tous les ingrédients seront nécessaires pour battre une Juventus invaincue dans toutes les compétitions depuis le début de saison.

0
0