Le PSG ne fait pas partie du club des douze fondateurs de la Super Ligue. Lors d'un entretien accordé dans la nuit de lundi à mardi dans El Chiringuito, Florentino Perez a été formel : le club de la capitale n'a pas été convié au projet. "Nous n'avons pas invité le PSG, nous commençons avec les 12 clubs fondateurs (Real Madrid, Barça, Atlético, Juventus, Inter, Milan AC, Manchester United, Manchester City, Liverpool, Arsenal, Liverpool et Tottenham)", a déclaré le dirigeant madrilène dans un premier temps.
"Nous n'avons pas non plus invité les deux clubs allemands (Dortmund et le Bayern). Nous avons 12 équipes et nous pouvons en avoir 15. Le Bayern Munich ? Quand cela est sorti, je ne sais pas pourquoi quelqu'un a dit que nous allions mettre fin aux championnats. Ils sont le pilier de tout", a renchéri Florentino Pérez. Selon l'AFP, "deux clubs français au minimum" pourraient être invités chaque année à participer à la Super Ligue. De quoi laisser la porte ouverte pour le PSG ?
Premier League
Arsenal retrouve (un peu) le sourire et envoie West Brom en Championship
IL Y A 18 MINUTES
"On pense que le PSG pourrait nous rejoindre mais je ne peux pas m’avancer parce qu’on en a pas encore parlé", a nuancé Florentino Pérez. Pourtant partie prenante des discussions à la base, le PSG avait refusé de voir son nom parmi les fondateurs. En effet, Nasser Al-Khelaïfi, le président du champion de France, reste fidèles aux instances européennes et à Aleksander Ceferin, président de l’UEFA dont il est proche.

Real ou PSG : Pourquoi Mbappé ne s'est-il toujours pas décidé ?

Ligue 1
Après Neymar... Draxler : la prolongation du milieu allemand au PSG serait actée
IL Y A UNE HEURE
Ligue 1
Le chassé-croisé continue : Monaco repasse devant l'OL
IL Y A 3 HEURES