AFP

Supercoupe d'Espagne - Match aller : En perdition à Bilbao, le Barça voit le sextuplé s'éloigner

En perdition à Bilbao, le Barça voit le sextuplé s'éloigner

Le 14/08/2015 à 23:56Mis à jour Le 15/08/2015 à 22:44

SUPERCOUPE D'ESPAGNE - Le Barça a vécu un calvaire vendredi sur la pelouse de l'Athletic Bilbao, s'inclinant lourdement au match aller (4-0). Mikel San José et Aritz Aduriz, auteur d'un triplé, ont mis les Basques dans une position idéale avant le retour au Camp Nou lundi. Sur la route de leur sextuplé en 2015, les Blaugrana auront besoin d'un exploit monumental pour renverser la situation.

Non, vous ne rêvez pas ! Le Barça s’est incliné sur le score de 4-0 lors du match aller de la Supercoupe d’Espagne contre l'Athletic Bilbao. Trois jours après leur victoire face au FC Séville en Supercoupe d’Europe (5-4 ap), les Catalans ont totalement sombré face à une équipe basque intraitable. Mikel San José a inscrit un but du milieu de terrain (13e) et Aritz Aduriz y est allé de son triplé (53e, 62e, 68e). Une soirée cauchemardesque pour le FC Barcelone, qui devra être renversant lundi au match retour pour continuer à rêver d'un sextuplé sur l'année 2015.

Face à Bilbao, les promenades de santé n’existent pas. Surtout pas à San Mamés. Pris à la gorge dès le début de la rencontre, les Blaugrana ont été asphyxiés par le pressing tout terrain des hommes d’Ernesto Valverde. Avant de frapper les Catalans en plein cœur, les Basques ont sorti la "boite à gifles". Quelques interventions musclées ont donné le ton d’un match où l’intensité n’est jamais retombée.

Après avoir chatouillé les chevilles barcelonaises, les joueurs de Bilbao ont commencé leur entreprise de destruction. Intenable dans l’entrejeu, le duo Benat-San José a fait voler en éclats Sergi Roberto et Rafinha, beaucoup trop tendres (et trop lents). Les deux Catalans en ont pris plein la figure avant d’être remplacés en début de seconde période.

La sale soirée de Daniel Alves

Le cauchemar catalan n’avait pas mis longtemps à démarrer. Une sortie hasardeuse de Ter Stegen permettait à Mikel San José d’inscrire l’un des buts de l’année. Un lob fabuleux du milieu de terrain (1-0, 13e) et le début d’un long calvaire pour les Blaugrana. Malgré quelques escarmouches d’un Messi bien discret, Bilbao n’a jamais relâché son emprise.

Déchainés, les finalistes de la dernière Copa del Rey ont martyrisé la défense catalane. Aritz Aduriz s’est hargé d’anéantir les dernières poches de résistance. Une tête placée (2-0, 53e), une reprise à bout portant (3-0, 62e) et un penalty (4-0, 68e) plus tard, le Barça était à genoux.

En deux matches, les hommes de Luis Enrique ont encaissé 8 buts. La fébrilité du duo Bartra-Vermaelen et les grossières erreurs défensives de Daniel Alves (impliqué sur les deux derniers buts) ont fait couler le Barça. La défaite est aussi douloureuse qu’inattendue. Certains joueurs catalans ont perdu très gros vendredi soir. La débandade de San Mamés sera difficile à effacer. Les Catalans devront inscrire au moins 4 buts sans en encaisser un seul pour revenir à la hauteur de Bilbao lundi soir lors du match retour. C’est le prix à payer pour se rapprocher du fameux sextuplé.

0
0