N'allez pas leur dire que ce revers en rappelle d'autres. Ils n'ont pas tort : entre une Supercoupe d'Espagne dénaturée et exportée en Arabie Saoudite et la Ligue des champions, il y a un monde d'écart. Mais quand même. Dans la manière dont le Barça s'est fait retourner jeudi par l'Atlético, il y a des similitudes.

De quoi réanimer les fantômes de la Roma et Liverpool ? Lionel Messi, lui, ne veux pas y croire : "Cela n'a rien à voir avec ces matches, a commenté la Pulga en zone mixte. Malgré le résultat, on a fait un grand match. Après une longue pause, on a eu des super sensations avec l'impression de dominer mais les dix dernières minutes nous ont échappées".

Supercoupe d’Espagne
Le Barça renversé, derby madrilène en finale
09/01/2020 À 20:56

Cette défaite en Supercoupe espagnole n'aura aucune incidence sur le bilan de la saison blaugrana tant la C1 et la Liga auront une place à part. Mais ce revers n'a pas fait taire les critiques autour du cas Ernesto Valverde, déjà plus appuyées après le triste Clasico de mi-décembre (0-0).

Sentant l'ambiance naissante autour de son coach, Messi s'est mouillé. "On a confiance en lui, a-t-il expliqué. On va continuer à travailler pour s'améliorer". Luis Suarez, dans une entreprise de sauvetage médiatique, a complété le tableau : "Ce n'est pas la faute de l'entraîneur", a surenchéri l'Uruguayen.

Présent en Arabie Saoudite, Guillermo Amor, directeur des relations institutionnelles du club culé, a lui aussi tenu à endiguer d'office la vague anti-Valverde. "Les rumeurs de renvoi de Valverde ? Il n'y a rien de tout ça", a-t-il expliqué.

Valverde sur la sellette : "Je sais que cette défaite va faire parler"

"Le Barça de Valverde se suicide à nouveau"

Ce vendredi, pourtant, la tonalité de la presse espagnole n'est pas sur la même ligne que les stars barcelonaises. "Le Barça de Valverde se suicide à nouveau" titre Sport dans un éditorial musclé. C'est finalement Marca qui a le mieux cerné la situation : "Barça-Valverde, un mariage de convenance jusqu'à cet été".

En fin de contrat en juin 2020, le coach barcelonais sait que sa cote a chuté. Mais le renvoyer maintenant n'aurait aucun sens, d'autant que le vestiaire continue de le soutenir. Et qu'il faudrait désormais un exploit pour espérer rester en poste après l'été. Autrement dit : Valverde sera, sauf énorme surprise, au volant de la voiture catalane jusqu'à la fin de saison. Reste à savoir sa destination…

Liga
Un grand Messi, une correction et le Barça a toujours son mot à dire
24/02/2021 À 19:50
Ligue des champions
"C’est le genre de geste que j’affectionne"
23/02/2021 À 23:37