Getty Images

Les boulettes de Hugo Lloris sont-elles inquiétantes ? Christophe Lollichon fait le point

Les boulettes de Lloris sont-elles inquiétantes ? Christophe Lollichon fait le point

Le 21/04/2018 à 15:00Mis à jour Le 21/04/2018 à 15:01

PREMIER LEAGUE - Hugo Lloris traverse une période compliquée avec Tottenham, où il accumule les erreurs qui coûtent des buts aux Spurs. A quelques semaines de la Coupe du monde, cela peut inquiéter. Mais Christophe Lollichon, qui est en charge du développement des gardiens de but à Chelsea, se veut rassurant.

Hugo Lloris n'est pas au sommet de son art. Et c'est un euphémisme. Le portier de l'équipe de France accumule les petites erreurs dans le but de Tottenham depuis plusieurs semaines maintenant. Entre sorties aériennes ratées, mauvaises anticipations ou relances mal négociées, il affiche une fébrilité déconcertante. Il a ainsi commis cinq erreurs amenant un but cette saison. Cela fait beaucoup pour un gardien de sa trempe. Et à quelques mois de la Coupe du monde, cela peut interroger.

Outre-Manche où les gardiens sont mis à rude épreuve tant sur le terrain que médiatiquement, l'ancien Lyonnais se retrouve logiquement sous le feu des critiques. Mais il ne faut pas non plus dramatiser. Mauricio Pochettino lui garde toute sa confiance. "C'est l'un des meilleurs gardiens du monde", a ainsi avancé le coach des Spurs lundi dernier. De son côté, Christophe Lollichon relativise. "On a tendance à grossir les situations dès qu'il a une erreur ou une demi-erreur. Mais il ne faut pas exagérer", plaide celui qui est en charge du développement des gardiens de but à Chelsea. "Le gardien de but est un poste certes légèrement individuel mais qui fait partie d'un collectif. On ne peut pas imputer à Hugo Lloris tous les buts que prend Tottenham."

Encore des axes de progression...

Les chiffres et les faits ont cependant de quoi laisser songeur. Les erreurs de l'ancien Lyonnais et Niçois ont régulièrement des conséquences fâcheuses. Alors est-il moins performant ? "S'il continue de jouer en Angleterre, c'est qu'il mérite d'y être car ce n'est pas une mince affaire. Et au niveau de ses performances, il reste sur les qualités qu'on lui connait : à savoir des réflexes exceptionnels", constate Christophe Lollichon.

A 31 ans, Hugo Lloris peut toutefois encore s'améliorer. L'ancien entraîneur de Petr Cech à Rennes ou à Chelsea voit ainsi deux axes de progression : "Je pense, mais cela dépend aussi de ce qui lui est demandé en club, qu'il pourrait augmenter son influence au niveau défensif. Au vu de ses qualités, il pourrait accompagner un peu plus son bloc pour gérer la profondeur". Et l'autre axe d'amélioration possible ? "Sur les ballons qu'il dévie ! Il a parfois une petite tendance à ne pas rechercher d'espace libre pour dévier le ballon dans ces espaces-là. Mais on peut progresser à tout âge. D'ailleurs, on a beaucoup travaillé la déviation hors de portée de l'adversaire avec Petr Cech."

Si cela continue sur ce rythme, les trous d'air de Lloris risquent à force d'entamer sa confiance. Ce n'est pas l'avis de Christophe Lollichon. "Hugo n'est pas un gardien de 21 ans. Il connait le football depuis longtemps. Et il possède cette capacité à récupérer après une erreur", annonce le Nantais, qui se montre même serein pour la Coupe du monde. "Je ne m'inquiète pas du tout. Il connait tellement bien son métier et il est suffisamment clairvoyant pour aborder la compétition comme il se doit". Pas de quoi tirer la sonnette d'alarme donc. Lloris reste une référence à son poste. Le dernier rempart de Tottenham et de l'équipe de France dirige d'ailleurs la quatrième meilleure défense de Premier League. Et avec les Bleus, il a rarement déçu dans les grands tournois. Alors pour le moment, il n'y a pas de raison de s'inquiéter outre-mesure pour le capitaine de Didier Deschamps.

Hugo Lloris se troue face à Chelsea

Hugo Lloris se troue face à ChelseaGetty Images

0
0