Manchester City perd un nouveau trophée. Tenant de la Cup, les joueurs de Pep Guardiola se sont inclinés en demi-finale devant Arsenal, samedi, à Wembley (2-0). Dominateurs mais peu réalistes, les Mancuniens ont craqué face à des Gunners solidaires, combatifs et portés par un excellent Pierre-Emerick Aubameyang, auteur d'un doublé (19e et 71e). Les Londoniens défieront Manchester United ou Chelsea en finale. Dauphin de Liverpool en Premier League, City n'aura remporté que la League Cup sur la scène britannique cette année. Il leur reste cependant encore la Ligue des champions au mois d'août pour "sauver" leur saison.

Serie A
14 cas de Covid au Genoa, Baldé également positif à la Sampdoria avant son transfert
HIER À 21:25

Maîtresse du ballon dès les premières secondes du match, la formation mancunienne a pu commencer à faire trembler des Gunners repliés devant leur surface et quelque peu apeurés après leur deux sévères revers en championnat (0-3 en décembre 2019, puis 3-0 à la mi-juin). Raheem Sterling a même récupéré un ballon bouillant dans les pieds de Shkodran Mustafi, à gauche du but d'Emiliano Martinez, mais a loupé le coche en tardant trop à frapper (9e).

Cette occasion manquée s'est révélée être un véritable tournant car les joueurs de Mikel Arteta ont pris confiance une fois le premier quart d'heure passé et se sont mis à jouer rapidement vers l'avant. Lancé par David Luiz, Aubameyang a pu chauffer les gants d'Ederson pour une première alerte (16e). Le Gabonais n'a pas laissé passer sa seconde chance et a trompé le portier brésilien de City en se jetant au second poteau pour reprendre un centre de Nicolas Pépé venu de la droite (1-0, 19e).

L'élève Arteta prend le dessus sur son maître Guardiola

L'ouverture du score a fait vaciller les Mancuniens, soudainement devenus fébriles en défense, inoffensifs et ainsi incapables de cadrer le moindre tir en première période. Ederson a même dû intervenir juste devant Alexandre Lacazette (34e) et détouner une tête de Shkodran Mustafi sur corner (41e). Guardiola a bien profité de la pause pour recadrer ses troupes qui sont vite reparties à l'assaut de la surface adverse mais Sterling est resté peu précis (48e, 49e, 65e), alors que Martinez s'est montré impérial dans les airs, puid face à la frappe de Riyad Mahrez (54e).

Catastrophique face à City en championnat au mois de juin, David Luiz, de son côté, s'est joliment racheté en régnant au sein de la muraille mise en place par Arsenal. La stratégie établie par Arteta a parfaitement fonctionné puisqu'Aubameyang, astucieusement lancé par Kieran Tierney et couvert par Benjamin Mendy, est allé signer le but du break (2-0, 71e).

L'ancien Stéphanois n'avait pas encore marqué en Cup cette saison, il a bien choisi son jour pour signer un doublé. City qui n'a cadré que 3 de ses 15 tirs a subi une véritable leçon de réalisme de la part d'Arsenal qui n'a frappé que 4 fois au but, mais en visant juste. En finale le 1er août, le club londonien qui est déjà le plus titré en Cup avec 13 trophées, aura l'occasion d'ajouter une nouvelle ligne à son palmarès. Et surtout de bien terminer un exercice 2019/2020 bien morose.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1428x469:1430x467)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/07/18/2852171.jpg
Premier League
Cette fois-ci, Arsenal n'a pas trouvé la clé face à Liverpool
HIER À 20:39
Premier League
Cinq buts encaissés, pour une leçon de football : Man City a pris une bonne fessée
27/09/2020 À 17:21