Tottenham sera bien au rendez-vous des huitièmes de finale. Mais le match n’aura pas été aussi simple que le score ne le laisse paraître. Car, comme en 2017, Wycombe aura donné du fil à retordre aux joueurs de José Mourinho dont la large victoire (4-1) s’est dessinée à partir de la 86e minute quand Harry Winks a donné l’avantage aux siens (2-1, 86e). Tanguy Ndombélé a inscrit un doublé dans la foulée (87e, 90e+3) pour donner de l’ampleur au score. Gareth Bale avait égalisé juste avant la pause (1-1, 45e+1).

Premier League
Bale est "heureux" et ça "se voit" : "L'équipe a besoin de son talent"
HIER À 18:33

Décomplexée, la lanterne rouge de Championship, n’a jamais refusé le jeu et a joué crânement sa chance dans ce match. Ce qui lui a également valu de subir de nombreuses offensives dans le dos de sa défense où Josh Knight a été peu inspiré dans l’alignement. Coupable de couvrir Gareth Bale sur le premier but et Harry Kane sur le deuxième, il a précipité la défaite de son équipe. Pourtant, Fred Onyedinma avait donné de l’espoir aux Wanderers en reprenant un centre de Uche Ikpeazu mal détourné par Davinson Sanchez (1-0, 25e).

Une imprécision (presque) coupable

Pendant ce temps-là, les Spurs enchaînaient les frappes sans cadrer. Bale (5e, 14e, 50e), Lucas (49e), Son (80e) ou encore Ndombélé (82e) ont ainsi été maladroit devant le but. Erik Lamela fut le premier à régler la mire sans faire trembler Ryan Allsop (42e). Tottenham aura également manqué de réussite en tapant deux fois la transversale. D’abord sur une frappe de Moussa Sissoko détournée par Darius Charles qui est revenue dans les bras d’Allsop (36e) puis sur une tête de Japhet Tanganga après un centre de Ben Davies (45e). Et puis Bale est venu fructifier un centre de Lucas en devançant la sortie d’Allsop (1-1, 45e+2).

Soucieux d’éviter la prolongation à trois jours d’un choc contre Liverpool en championnat, José Mourinho a fait rentrer au cours de la seconde période les titulaires habituels que sont Pierre-Emile Höjbjerg, Harry Kane, Heung-min Son et Tanguy Ndombélé. Bien lui en a pris puisque c’est à la suite d’une frappe de Kane parfaitement repoussée par Allsop que Winks a pu marquer d’une frappe du gauche de l’extérieur de la surface (2-1, 86e) alors que le gardien anglais s’était mal replacé. Sonné, Wycombe a encaissé un doublé du milieu de terrain français de deux frappes du droit bien ajustées (3-1, 87e et 4-1, 90e+3).

Harry Winks (links) und Pierre-Emile Hojbjerg - Tottenham Hotspur

Crédit: Getty Images

Le temps additionnel fait décidément le malheur de Wycombe et le bonheur de Tottenham. Il y a quatre ans, lorsque les deux équipes s’étaient affrontées au même tour de la Cup, les Spurs avaient égalisé à la 89e minute avant de prendre l’avantage au bout des arrêts de jeu grâce à Son (4-3, 90e+7). Cinquième de Premier League, Tottenham, qui affrontera Liverpool et Chelsea à une semaine d’intervalle, ira défier Everton à Goodison Park en huitième de finale de la Cup le 10 février prochain.

Premier League
Bale en mode sauveur de Tottenham
HIER À 15:53
Premier League
West Ham se paie Tottenham et s'invite dans le quatuor de tête
21/02/2021 À 13:57