Les footballeurs espagnols sont des miraculés. Menés au score par la Côte d'Ivoire dans le temps additionnel de la deuxième période, ils ont trouvé les ressources pour égaliser in extremis et prendre ensuite l’avantage dans la prolongation (5-2, a.p.). Rafa Mir, remplaçant au coup d’envoi, a été l’homme de match avec un triplé à la clé. Les favoris de ces Jeux Olympiques de Tokyo verront bien les demi-finales de la compétition. Mais que ce fût compliqué !
Car les Ivoiriens ont joué crânement leur chance. Ils n'ont pas semblé impressionnés par l’effectif aux noms ronflants des Ibériques, emmenés par six joueurs ayant participé à l’Euro 2021 et trois autres internationaux A. Les coéquipiers de Max-Alain Gradel ont d’ailleurs mené deux fois au score. L’ancien Toulousain a d’abord été passeur décisif pour Bailly sur corner (0-1, 10e) avant de penser qualifier les siens avec un but dans le temps additionnel de la deuxième période (1-2, 90e+1).
Tokyo 2020
Le Brésil conserve son titre au bout du suspense
07/08/2021 À 14:05

Trois cadeaux de la Côte d’Ivoire

Mais voilà, la Côte d’Ivoire s’est sabordée toute seule. En offrant véritablement trois buts aux Espagnols. Avec une passe en retrait de la poitrine de Singo interceptée par Olmo (1-1, 30e). Puis avec une incroyable passivité de deux défenseurs qui ont laissé le ballon rebondir dans leur surface avant que Mir, entré en jeu 58 secondes plus tôt, n’égalise sur le gong (2-2, 90e+3). Enfin, avec une main improbable sur corner de Bailly qui a permis à Oyarzabal de marquer sur penalty (3-2, 98e).
Touchés moralement, les joueurs de Soualiho Haïdara ont quand même tenté de réagir. Mais les Espagnols ont profité des espaces de plus en plus grands qui se sont offerts à eux. Et Mir a terminé sa demi-heure sur la pelouse par un récital. Avec deux autres véritables buts d’attaquant. Un tir croisé du droit au sol dans un angle fermé après un service d’Olmo (4-2, 117e). Et en reprenant, du droit aussi, au premier poteau, une passe en retrait d’Oyarzabal (5-2, 120e+1). Malgré ce score très lourd, les Ivoiriens peuvent nourrir de vrais regrets. La Roja peut quant à elle se projeter sur la demi-finale, lors de laquelle elle affrontera le Japon ou la Nouvelle-Zélande.
Tokyo 2020
Espagne - Brésil : Revivez le sacre des Brésiliens
07/08/2021 À 11:22
Tokyo 2020
Les Canadiennes enfin sacrées
06/08/2021 À 14:59