"Je sais où j’irai la saison prochaine mais je ne le dirai pas." Zlatan Ibrahimovic connaît donc sa future destination, lui qui a annoncé vendredi matin que l’aventure avec le PSG se terminerait après la finale de la Coupe de France le 21 mai prochain. Les spéculations vont bon train autour du Suédois, dont le nom apparaît régulièrement dans les rubriques transferts depuis plusieurs semaines. Deux pistes semblent toutefois plus crédibles que les autres.

Le plus probable : le Los Angeles Galaxy

L'ancien club David Beckham, passé lui aussi par le PSG, incarne un point d’atterrissage crédible pour Zlatan Ibrahimovic. Il y trouverait un nouveau terrain de jeu à la dimension de son ego et un championnat en quête de superstars à médiatiser. Une théorie appuyée par Sky italia, qui annonçait vendredi dans la nuit, par l’intermédiaire du journaliste Alessandro Alciato, que l’attaquant du PSG avait 90% de chances de jouer à Los Angeles.
Ligue 1
Al Khelaïfi: "On était d'accord avec Ibrahimovic pour ne pas prolonger"
14/05/2016 À 23:30
L’équation est malgré tout plus complexe qu’elle n’en a l’air. Car le club américain n’a droit qu’à trois "joueurs désignés" comme le veut la réglementation en MLS, c’est-à-dire trois exceptions non assujetties au plafond salarial, ce qui leur permet de toucher un salaire nettement supérieur à celui de leurs partenaires.
Le Los Angeles Galaxy a déjà atteint son quota avec Robbie Keane, Steven Gerrard et Giovani dos Santos. Toutefois, les contrats des deux premiers expirent en décembre. Et selon le LA Times, les joueurs seraient bien laissés libres. Si Nigel de Jong devrait logiquement prendre la place de l’Anglais, celle de l’Irlandais, qui pourrait partir à la retraite, resterait vacante.

Zlatan Ibrahimovic (PSG)

Crédit: AFP

Ce n’est pas impossible : Manchester United

L’autre rumeur qui court pour le coup outre-Manche indique que Manchester United souhaiterait faire signer Zlatan Ibrahimovic. Dans l’absolu, les Red Devils se cherchent réellement un buteur. Seul Anthony Martial (11) a dépassé les dix buts cette saison en Premier League. L’international français a en plus souvent été positionné à gauche sur le front de l’attaque. Quant à Wayne Rooney, il a évolué ces dernières semaines au milieu de terrain pour faire profiter à ses coéquipiers de ses qualités techniques.
Les articles dans la presse anglaise se multiplient pour évoquer la potentielle arrivée de Zlatan à Manchester United. Une tendance évoquée aussi par beIN Sport pas plus tard que samedi. Mais si le club dispose à n’en pas douter des fonds nécessaires pour assurer le salaire du Suédois, sa politique semble ces derniers temps s’orienter vers l’achat de joueurs prometteurs. Des jeunes pousses dont l’éclosion pourrait être freinée par Ibrahimovic, qui fait souvent beaucoup d’ombre à ses partenaires.
Reste que ce dernier aurait l'occasion de tenter un nouveau (dernier ?) challenge sportif, lui qui n’a jamais évolué en premier League.

Cela paraît improbable : AC Milan

L’idée selon laquelle l’AC Milan aurait envie de récupérer Zlatan ne semble pas complètement farfelue. Le Suédois a passé trois saisons au sein du club italien, faisant les beaux jours d'une institution dont il a souvent loué les qualités. Mais le salaire actuel du joueur devrait constituer un obstacle majeur pour les Rossoneri, qui ne disputeront par ailleurs pas la Ligue des champions la saison prochaine. Et ce en dépit des négociations menées actuellement par Silvio Berlusconi avec un corsortium chinois. Si la Gazzetta dello Sport croit en cette option, elle apparaît à ce jour relativement improbable.

Zlatan Ibrahimovic sous le maillot de l'AC Milan, le 2 mai 2012.

Crédit: Panoramic

Ligue 1
Zlatan : "J'espère que l'équipe gagnera sans Ibra même si ce sera difficile"
14/05/2016 À 22:25
Ligue 1
Avec ses 37e et 38e buts cette saison, Zlatan efface Bianchi des tablettes
14/05/2016 À 19:30