Eurosport

Ils vont faire le mercato cet été, notre top 50 : L'interrogation Thauvin, le baroudeur Batshuayi

Ils vont faire le mercato cet été, notre top 50  : L'interrogation Thauvin, le baroudeur Batshuayi
Par Eurosport

Le 21/03/2020 à 17:11Mis à jour Le 22/03/2020 à 20:15

MERCATO - Malgré le Coronavirus, le mercato ne s'arrête jamais. Avant même d'avoir bouclé cette saison, les clubs travaillent d'ores et déjà sur celle à venir. Pour de nombreux joueurs, l'été 2020 devrait marquer un tournant. Eurosport vous a sélectionné les 50 qui vont mettre le feu au marché. Premier épisode ce samedi avec les joueurs classés de la 50e à la 41e place.

50e : Fabio Silva (FC Porto)

Pourquoi il va animer l’été ? Il n'a pas encore 18 ans mais il affole déjà les plus grands. Et pour cause. Au Portugal, Fabio Silva est considéré comme le plus grand talent de sa génération et ses records de précocité vont dans ce sens. Plus jeune joueur à avoir disputé un match et à avoir marqué dans l'histoire du FC Porto, le jeune attaquant a d'ores et déjà montré l'étendue de son potentiel. Si bien que les dirigeants des Dragons ont pris soin de lui faire signer un nouveau bail jusqu'en 2022 et de rehausser sa clause libératoire à… 125 millions d'euros. Une somme dissuasive pour un joueur qui a tout à prouver ? L'exemple de João Felix, parti l'été dernier du Benfica à l'Atlético pour 126 millions d'euros, indique plutôt le contraire…

Qui s’intéresse à lui ? Les clubs les plus puissants du Vieux Continent ont un œil très attentif sur sa situation. Le Real Madrid, Liverpool, la Juventus Turin, l'Inter ou encore… l'Atlético de Madrid. L'idée d'associer Fabio Silva à João Felix pour démarrer une nouvelle ère fait son chemin dans l'esprit des dirigeants des Colchoneros. Au prix de la clause ? Probablement pas. Mais l'état précaire des finances du FC Porto, qui doit faire rentrer 100 millions d'euros dans ses caisses d'ici au 30 juin selon la presse portugaise, pourrait faciliter des négociations à la baisse.

Sa valeur estimée : 60 millions d'euros

49e : Ivan Rakitic (FC Barcelone)

Pourquoi il va animer l’été ? Le divorce entre Ivan Rakitic et le FC Barcelone est désormais consommé. En manque de temps de jeu sous Alejandro Valverde puis Quique Setién, déjà poussé vers la sortie au mercato hivernal, le Croate va cette fois définitivement faire ses valises et quitter la Catalogne l’été prochain. Sous contrat jusqu’en 2021 avec le Barça, l’international croate cherche un nouveau challenge, un club où il serait assuré de jouer. Cela devrait être aisé, pour un joueur de son calibre : vainqueur de la Ligue des champions en 2015, quadruple champion d’Espagne, finaliste du Mondial 2018 avec la Croatie, Rakitic devrait en plus être disponible à un prix plutôt abordable, compte tenu de sa situation contractuelle. A moins de 30 millions d’euros, et même à 32 ans, cela ressemble à une excellente affaire.

Qui s’intéresse à lui ? L’hiver dernier, Rakitic, longuement dragué par l’Inter Milan, a bien failli s’installer en Italie. Mais la piste milanaise s’est refroidie, comme celle envoyant le Croate à la Juventus Turin. Cet été, les prétendants devraient être majoritairement espagnols. L’Atlético de Madrid est en première ligne et aurait déjà fait le premier pas. Derrière, le FC Séville, son ancien club entre 2011 et 2013, serait à l’affût. L’international croate peut donc ranger son passeport - à moins que le PSG, prétendant de longue date, ne réactive la piste, ou qu’un gros d’Angleterre (Chelsea ?) se manifeste.

Sa valeur estimée : 25 millions d’euros

Ivan Rakitic

Ivan RakiticGetty Images

48e : Jonathan Ikoné (LOSC)

Pourquoi il va animer l’été ? Le LOSC est devenu spécialiste des plus-values, ces dernières saisons. Nicolas PépéArsenal pour 80M€), Rafael Leao (au Milan AC pour 35M€), ou bien Thiago Mendes (à l'OL pour 26,5M€) en sont les derniers exemples. Jonathan Ikoné devrait lui figurer parmi les prochains. Le natif de Bondy (ce qui, ces derniers temps, vous assure une belle cote) peine un peu à confirmer cette saison, mais il reste tout de même l’un des piliers du Lille de Galtier, à seulement 21 ans. Sous contrat jusqu’en 2023, il est devenu international français depuis septembre, en inscrivant un but lors de sa première sélection face à l’Albanie. Suffisant pour prétendre passer à l’étape supérieure, même si le LOSC et son président Gérard Lopez risquent, comme d’habitude, de faire monter les prix.

Qui s’intéresse à lui ? L’OL a tenté sa chance l’hiver dernier, mais Lille a refusé les 30 millions rhodaniens. Lyon a fait son marché ailleurs, et ne devrait pas revenir à la charge. Aucun club français ne peut de toute façon s’offrir le Lillois, hors PSG, ancien club d’Ikoné et a priori pas intéressé. Il faudra donc chercher ailleurs : en Italie, par exemple, où Naples s’était manifesté l’été dernier, et a prévu de revenir à la charge au prochain mercato. Les négociations risquent d’être âpres : le LOSC devra tirer une belle somme de son milieu offensif, puisque Paris conserve un pourcentage majeur à la revente (40%).

Sa valeur estimée : 40 millions d’euros

Vidéo - Osimhen mais pas que : le dernier d'une liste folle des coups de maître de Campos

01:54

47e : Willian (Chelsea)

Pourquoi il va animer l’été ? À Chelsea depuis 2013, Willian va quitter Londres cet été. Menacé par l’arrivée prochaine d’Hakim Ziyech, et en fin de contrat au mois de juin, l’ailier Brésilien voulait rempiler pour trois ans : les Blues ne lui en ont offert que deux. L’ancien joueur du Shakhtar a donc décidé d’aller voir ailleurs. À 31 ans, Willian n’envisage sûrement pas une pré-retraite : même en jouant un peu moins au sein de l’équipe de Frank Lampard, il cumule 5 buts et 5 passes décisives en 28 rencontres de Premier League. De beaux restes qui devraient lui assurer une porte de sortie correcte, et lui laisser le choix.

Qui s’intéresse à lui ? Trentenaire, en fin de contrat : Willian a le profil parfait pour la Juventus, toujours friande d’affaires de ce type. Le champion d’Italie en titre se serait d’ailleurs d’ores et déjà positionné pour accueillir le Brésilien. Plusieurs médias anglais évoquent également Arsenal, qui devra flairer les bons coups étant donné son budget limité. José Mourinho, qui l'a recruté lorsqu'il était sur le banc de Chelsea en 2013, pourrait également vouloir l’attirer chez le rival du nord de Londres, Tottenham.

Sa valeur estimée : Libre en fin de saison

Willian

WillianGetty Images

46e : Gaetano Castrovilli (Fiorentina)

Pourquoi il va animer l’été ? 13e de la Serie A avant l’interruption du Championnat, la Fiorentina vit une saison morose. Mais la Viola peut au moins se targuer de compter dans ses rangs l’une des révélations de la saison : Gaetano Castrovilli. Arrivé à Florence en 2017, puis prêté deux saisons à Cremonese, en Serie B, le jeune Italien de 23 ans impressionne pour sa première saison dans l’élite. Si bien qu’après 12 petits matches de Serie A, il a déjà connu une première sélection avec la Squadra Azzurra, en novembre dernier. Milieu de terrain polyvalent, très bon sur coups de pied arrêtés et buteur occasionnel (3 réalisations en championnat cette saison), il a prolongé jusqu’en 2024 en début de saison. Mais il ne devrait pas s’éterniser à Florence.

Qui s’intéresse à lui ? Le PSG, qui a l’habitude de faire son marché en Italie sous Leonardo, aurait pensé à Castrovilli l’hiver dernier d’après la presse transalpine. Paris pourrait tenter sa chance l’été prochain, mais il y aura de la concurrence, surtout en Italie. Naples a fait une offre de 35 millions d’euros l’hiver dernier, et l’Inter serait déjà en contact avec la Fiorentina. La presse italienne place également la Juve et l’AS Rome parmi les prétendants, mais aussi le Borussia Dortmund et des clubs de Premier League. Autant dire que le prix de l’Italien va monter en flèche.

Sa valeur estimée : 40 millions d’euros

45e : Michy Batshuayi (Chelsea)

Pourquoi il va animer l’été ? Michy Batshuayi a la bougeotte. À 26 ans, le Belge a déjà connu six clubs différents depuis le début de sa carrière professionnelle, entamée en 2014 au Standard de Liège. Et il devrait encore voyager cet été. L’ancien de l’OM, dépassé dans la hiérarchie par Tammy Abraham et Olivier Giroud à Chelsea, ne joue quasiment pas sous Frank Lampard. Et les Blues pourraient commencer à perdre patience avec leur attaquant, sous contrat jusqu’en 2021, mais qui n’a jamais vraiment répondu aux attentes depuis son arrivée à Londres en 2014. Pour autant, Batshuayi, reste un attaquant expérimenté, et un international aux statistiques plus que correctes (16 buts en 29 sélections). Et donc une opportunité à saisir pour de nombreux clubs.

Qui s’intéresse à lui ? L’un des nombreux ex de Batshuayi pourrait bien lui offrir une porte de sortie. Crystal Palace, où le Belge a passé six mois en prêt la saison dernière (pour cinq buts en 11 rencontres), voudrait cette fois l’attirer définitivement - ce qui permettrait au joueur de rester à Londres. D’autres clubs de milieu de tableau en Premier League, comme Aston Villa, pourraient tenter leur chance. Chelsea devrait chercher à amortir le prix du Belge, payé près de 40 millions à l’OM en 2014. Reste à savoir s’il restera à portée de ce genre d’équipes.

Sa valeur estimée : 30 millions d’euros

Vidéo - Lampard : "Une grande éthique de travail de la part de Michy Batshuayi"

00:59

44. Dries Mertens (Napoli)

Pourquoi il va animer l’été ? Celui qui est devenu en février le co-meilleur buteur de l’histoire de Naples ne devrait plus rester très longtemps en Campanie. Le contrat du Belge prend fin au 30 juin prochain et, sauf retournement de situation, ne devrait pas être renouvelé. Polyvalent, expérimenté et encore en forme, l’attaquant représente donc une belle opportunité pour tous les clubs qui souhaiteraient renforcer leur secteur offensif. A 32 ans, Mertens se montre encore décisif dans les grands matches, en atteste son 1/8e de finale aller de la Ligue des champions face à Barcelone. Le Belge avait ouvert le score et permis au speaker du Napoli de scander son nom 14 fois, en hommage à son numéro de maillot. Pas sûr qu’il puisse faire de même la saison prochaine au San Paolo.

Qui s’intéresse à lui ? La presse italienne évoque depuis plusieurs mois l’intérêt d’autres clubs de Serie A pour le Belge, comme la Roma, l’Inter ou bien la Juventus. L’AS Monaco s’est également penché sur le dossier. Libre en juin, Mertens aura donc le choix mais le salaire proposé devrait avoir une influence sur sa décision finale. En février, le Corriere dello Sport rapportait que le club monégasque était prêt à offrir un 10 millions d’euros annuels au Belge, qui touche moins de la moitié à Naples (4,5 millions/an). Une bien belle offre qui pourrait inciter Mertens à rallier le Rocher.

Sa valeur estimée : Fin de contrat le 30 juin 2020

Vidéo - Mertens, Giroud, Cavani : Lampard joue à Deal ou No Deal avec les journalistes

01:02

43. Florian Thauvin (OM)

Pourquoi il va animer l’été ? Voir Florian Thauvin quitter l’OM après une saison presque blanche serait douloureux pour les supporters marseillais. Mais c’est une hypothèse à sérieusement envisager. Dans le viseur de l’UEFA, l’Olympique de Marseille se retrouve dans l’obligation de vendre lors du prochain mercato pour rester dans les clous du fair-play financier. Et malgré une absence des terrains de plus de cinq mois, Florian Thauvin demeure l’un des Marseillais les plus attractifs sur le marché. L’OM a tout intérêt à se séparer de son champion du monde cet été, étant donné que son contrat prend fin en juin 2021. L’attaquant dispose toujours d’une belle côte en Europe et devrait donc en profiter pour faire ses valises lors du prochain mercato. Mais pour aller où ?

Qui s’intéresse à lui ? Après une expérience compliquée en Angleterre avec Newcastle lors de la saison 2015-2016, Florian Thauvin ne devrait pas renouer avec la Premier League. Le Français devrait plutôt rebondir en Italie ou en Allemagne, dans un club qualifié pour une compétition européenne. Le Bayern Munich et et l’AC Milan avaient déjà manifesté leur intérêt pour l’attaquant. Au vu du peu de temps de jeu dont a disposé Thauvin cette saison, il pourrait être vendu pour une somme allant de 25 à 35 millions d’euros. De quoi attirer de nombreux clubs ambitieux et férus de bonnes affaires…

Sa valeur estimée : 40 millions d’euros

Vidéo - Pour trouver 60 millions d'euros avant le 30 juin, voici comment l'OM pourrait s'y prendre

07:19

42. Gonzalo Higuain (Juventus)

Pourquoi il va animer l’été ? "Pipita" vit sans doute ses derniers mois à Turin. A 32 ans, l’Argentin semble avoir fait le tour de son aventure dans le Piémont. Malgré un bon début de saison avec la Juventus, Gonzalo Higuain affiche un rendement assez décevant toutes compétitions confondues avec 8 buts et 8 passes décisives en 34 matches. Un manque d’efficacité qui explique en partie la faible avance qu’ont les Bianconeris sur leurs poursuivants en Serie A (1 point d’avance sur la Lazio, 2e). Après deux prêts consécutifs au Milan AC puis à Chelsea l’an passé, l’Argentin pourrait donc définitivement plier bagage cet été. Et la Vieille Dame serait bien inspirée de le vendre au prochain mercato, à 12 mois de la fin de son contrat.

Qui s’intéresse à lui ? Plusieurs options s’offrent à Higuain. L’Argentin pourrait tout d’abord rester en Serie A, et rebondir à la Roma comme l’a déjà évoqué la presse transalpine. Le PSG, qui suit "Pipita" depuis l’arrivée de QSI, garde un oeil sur sa situation pour pallier le départ d’Edinson Cavani. Mais Higuain pourrait aussi surprendre tout le monde, en s’engageant du côté de l’Athletic Bilbao comme l’affirme Tyc Sports. Le média argentin précise qu’Higuain a un arrière grand-père basque, ce qui permet à Bilbao de le signer sans aller à l’encontre de sa tradition de recrutement.

Sa valeur estimée : 32 millions d’euros

Gonzalo Higuain

Gonzalo HiguainGetty Images

41. Adama Traoré (Wolverhampton)

Pourquoi il va animer l’été ? Si Wolverhampton joue les trouble-fête en Premier League et flirte avec les places européennes, c’est en grande partie grâce à Adama Traoré. Le joueur formé à Barcelone est le fer de lance des offensives des Wolves cette saison. Cantonné sur son côté droit, l’attaquant ne cesse de dynamiter les défenses du championnat anglais, et s’est montré décisif à 11 reprises en Premier League (4 buts, 7 passes décisives). L’Espagnol s’est surtout distingué comme l’un des joueurs avec le plus grand nombre de dribbles réussis en Europe. Agé de 24 ans, Traoré est en pleine bourre et suscite l’intérêt de nombreux clubs des cinq grands championnats. Et Wolverhampton va avoir beaucoup de mal à conserver son ailier cet été.

Qui s’intéresse à lui ? Les plus grosses écuries européennes s’intéressent à Traoré. En Angleterre, c’est Liverpool qui scrute les performances de l’Espagnol cette saison. La presse britannique fait de l’ailier le premier choix des Reds en cas de départ de Mohamed Salah ou de Sadio Mané cet été. Mais Traoré pourrait aussi faire son grand retour dans son club formateur, au Barça. Même si ses qualités semblent plus correspondre au style de jeu prôné par le champion d’Europe en titre.

Sa valeur estimée : 32 millions d’euros

Dossier par Vincent BREGEVIN, Enzo GUERINI, Cyril MORIN, Martin MOSNIER et Louis PILLOT

Adama Traore

Adama TraoreGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313