Getty Images

Le Portugal qualifié pour le Final Four après son nul en Italie (0-0)

Le Portugal, premier qualifié pour le Final Four

Le 17/11/2018 à 22:44Mis à jour Le 17/11/2018 à 23:06

LIGUE DES NATIONS - Le Portugal est le premier pays qualifé pour le Final Four de la toute nouvelle compétition. Les champions d'Europe sont allés chercher leur qualification en Italie, d'où ils sont revenus avec le moint du match nul, samedi soir à Milan (0-0).

Le Portugal a obtenu ce qu’il était venu chercher. Longtemps bousculés par une équipe d’Italie joueuse et incisive, les champions d’Europe en titre ont tenu bon jusqu’au bout, ce samedi à Milan (0-0). Sans avoir été particulièrement étincelante, la Seleçao décroche un point synonyme de qualification pour le Final Four de la Ligue des nations et n’aura aucune pression sur les épaules mardi prochain, lors de la réception de la Pologne.

Il y a deux mois, l’Italie s’était inclinée au Portugal à l’issue d’une prestation sans relief (1-0). Ce samedi, les Transalpins ont affiché un visage totalement différent à l’occasion de la deuxième confrontation entre les deux sélections. Poussés par le public de San Siro, les joueurs de Roberto Mancini ont d’abord outrageusement dominé la première période. Marco Verratti, Jorginho et Nicolo Barella ont régné sans partage au milieu, tandis que Lorenzo Insigne et Ciro Immobile ont causé de sérieux soucis à la défense lusitanienne.

Merci Rui Patricio

Acculée dans sa moitié de terrain, la Seleçao a été sauvée à plusieurs reprises par un Rui Patricio impeccable (5e, 35e). Les Portugais ont ainsi conservé leur cage inviolée et ont commencé à pointer le bout de leur nez peu après l’heure de jeu, au moment où la Squadra Azzura a connu une baisse de régime. Très peu sollicité jusqu’alors, Gianluigi Donnarumma a sorti le grand jeu pour repousser une frappe de William Carvalho (76e). Il n’y a pas eu d’autre véritable étincelle au cours du second acte, lors duquel la domination italienne est restée stérile.

Peu dangereux sur le plan offensif, les hommes de Fernando Santos sauront sans doute se contenter de ce match nul, qui leur permet d’être la première équipe qualifiée pour le Final Four de la Ligue des nations. La réception de la Pologne, mardi prochain à Guimaraes, ne revêtira donc aucun enjeu particulier. La Nazionale peut, de son côté, nourrir quelques regrets, car elle aurait mérité de décrocher son premier succès sur ses terres en 2018. Match après match, les Azzurri donnent l’impression de retrouver des couleurs et de la consistance. Des progrès qui devront être confirmés dans trois jours, en match amical face aux Etats-Unis.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0