L’ancien président de Ferrari, Luca di Montezemolo, qui connaissait bien Jules Bianchi, s’est à son tour exprimé après le décès du pilote niçois de 25 ans survenu dans la nuit de vendredi à samedi au CHU de Nice. Bianchi faisait partie de la Ferrari Driver Academy et beaucoup de personnes – dont di Montezemolo lui-même – lui prédisaient un avenir en rouge.

"Il était l’un d’entre nous, un membre de la famille Ferrari, déclare di Montezemolo dans la presse italienne. Il était l’avenir de Ferrari lorsque notre collaboration avec Kimi Räikkönen serait arrivée à son terme." "C’était quelqu’un de première classe, timide, rapide, poli, très attaché à Ferrari et qui était promis à un bel avenir, mais le destin nous l’a enlevé. Jules laisse derrière lui un vide énorme."
"Je suis proche de sa famille, qui a fait preuve d’un courage immense ces derniers mois, et de ses nombreux amis. Nous avons perdu un grand homme. Nous nous souviendrons tous de Jules avec une profonde affection."

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter !
Saison 2022
Un record de 23 courses, le GP de France le 24 juillet : Le calendrier 2022 dévoilé
IL Y A 8 HEURES
Retrouvez plus d’articles sur F1i
Grand Prix de Turquie
Hamilton - Mercedes : Pourquoi il y a de la friture sur la ligne
12/10/2021 À 21:47
Grand Prix de Turquie
Pari aéro osé, Leclerc en mode cador, Sainz complice : Ferrari ne lâche pas McLaren pour la 3e place
12/10/2021 À 17:14