Il y avait de l'eau dans le gaz entre Daniel Ricciardo et Cyril Abiteboul, il y a quelques semaines encore, lorsque l'Australien avait officialisé son départ pour McLaren. Mais entre les deux hommes, il y a surtout un pari qui tient toujours. Un podium d'Honey Badger et le patron de l'écurie au Losange devra se faire tatouer, comme l'a rappelé le pilote en marge du Grand Prix d'Espagne, jeudi.

Saison 2020
Des duels parfois jusqu'au K.-O. : Qui est le gagnant et le perdant dans chaque équipe
14/08/2020 À 13:25

"Il peut choisir l'emplacement et la taille, mais je choisis le dessin", a révélé Ricciardo. "Il n'a pas de tatouage pour l'instant donc ce serait quelque chose d'énorme pour lui. Ce sera quelque chose de spontané, sur le moment. Il faut que ce soit drôle et que lorsqu'il le regarde, il secoue la tête en se souvenant de ce moment-là". Le pilote de Perth peut-il le faire ? Au Grand Prix de Grande-Bretagne, il s'était classé quatrième à un peu plus d'une seconde de son devancier, Charles Leclerc (Ferrari). Le marché avait failli être conclu. Et Ricciardo n'avait pas manqué de le rappeler au dirigeant français.

Grand Prix d'Espagne
Libres 1 : Mercedes loin devant Verstappen
14/08/2020 À 10:41
Grand Prix d'Espagne
PlayStation, studio de musique et Call Of duty : Hamilton préfère son motorhome à l'hôtel
13/08/2020 À 17:24