Valtteri Bottas n'a pas dit son dernier mot ! Samedi à Silverstone, le Finlandais a soufflé la pole position à son coéquipier Lewis Hamilton dans le seul Grand Prix du 70e anniversaire de l'histoire de la Formule 1. En retard de 0"116 avant la dernière salve de tours chrono en Q3, le pilote de la W11 n°77 a pris de l'avance sur la marque du Britannique dès le premier secteur, et a confirmé en battant le temps intermédiaire dans le second. Il a franchi la ligne avec une avance de 0"063 pour signer sa 13e pole position en carrière, sa première depuis l'ouverture de la saison, à Spielberg.

Grand Prix du 70e anniversaire
"C'est des conn....", "lèche-culs", menaces de Mercedes : week-end d'anniversaire controversé en F1
08/08/2020 À 10:21

Dimanche, Valtteri Bottas aura donc l'occasion d'allonger la série d'auteurs de la pole position vainqueurs le dimanche. Depuis Austin 2019, ça fait sept épreuves que ça dure, et une huitième fois égalerait le record de 1976. Un succès du Nordique aurait aussi le mérite de remettre un peu de suspense après le break réussi par Lewis Hamilton dimanche dernier, nanti d'une avance de 30 points au Championnat du monde.

"Pour Vettel, ça peut être la double peine"

Mais la position de pointe de Valtteri Bottas n'est pas la seule surprise de cette cinquième séance en 2020 ou les pilotes ont été perturbés par l'équivalence de performances des gommes de Pirelli entre "tendre" et "medium".

Gasly devant Leclerc

Dans l'ultime rush, les Mercedes et Ricciardo (Renault) étaient en "medium", et le reste du peloton en "tendre". Dont Nico Hülkenberg, pigiste chez Racing Point, qui a arraché le troisième temps, à 0"928, soit 0"346 plus vite que le titulaire et fils du patron, Lance Stroll. Mais, surtout, l'Allemand qui n'avait pas été aussi bien qualifié depuis 2016, et qui bénéficie du nouveau forfait de Sergio Pérez (Racing Point), positif au Covid-19, a battu à la régulière Max Verstappen (Red Bull).

Troisième après le premier run, Daniel Ricciardo (Renault) est reparti pour son ultime tentative en "medium", ce qui lui a valu de perdre deux rangs dans la hiérarchie. L'Australien s'est néanmoins encore affirmé dans son rôle de leader de l'équipe française puisque son coéquipier, Esteban Ocon, est sorti dès la Q2.

Derrière Lance Stroll, sixième sur la polémique "Mercedes rose", on retrouve Pierre Gasly, une fois de plus le meilleur chez AlphaTauri, devant Charles Leclerc (Ferrari), Alexander Albon (Red Bull) et Lando Norris (McLaren).

Enfin, le troisième Français, Romain Grosjean (Haas), a classé quatorzième, seulement deux places derrièes Sebastian Vettel (Ferrari), une nouvelle fois perdu au volant de sa SF1000.

Grand Prix du 70e anniversaire
Ferrari, McLaren et Renault portent réclamation contre la sanction infligée à Racing Point
08/08/2020 À 07:21
Grand Prix du 70e anniversaire
Leurre de gloire de Racing Point : 866 plans d'écopes bidons et un plagiat qui peut tuer la F1
07/08/2020 À 19:16