Valtteri Bottas (Mercedes) a-t-il course gagnée ?

Evidemment non, mais les stats le suggèrent puisqu'on reste sur sept week-ends avec un poleman vainqueur, et ce n'est même pas une limite puisque le record est une série de huit depuis 1976. Depuis Austin, l'homme en tête de grille ne trouve même aucun challenger à sa hauteur pour virer au premier tournant.

Grand Prix du 70e anniversaire
Malédiction de "Hülk", pari Verstappen, podium Renault : le GP en questions
08/08/2020 À 22:22

Nico Hülkenberg (Racing Point) peut-il monter sur le podium ?

On aimerait, juste pour la libération que ça représenterait pour ce grand pro, qui avec un peu de chance n'en serait pas à 177 courses sans podium. Si Max Verstappen (Red Bull) ne parvient pas à tirer parti de ses "dur", l'Allemand est un candidat crédible au podium.

Son installation dans la RP20 ne ressemble plus à la vaste improvisation de la semaine dernière car il a pu se faire mouler un baquet à sa taille. Mais un gros doute subsiste sur sa résistance car il n'a plus aligné 52 tours depuis la fin de la saison 2019. Il s'était fait strapper le cou dimanche dernier, et le pire l'attend peut-être. "Ça va clairement faire mal", a-t-il dit.

Max Verstappen (Red Bull) s'est-il trompé de stratégie ?

Pour Toto Wolff, clairement. Le Néerlandais est le seul du Top 10 à partir en "dur" et il ne pourra pas résister aux assauts de ses voisins en "medium", selon le directeur d'équipe de Mercedes. "On perd des positions et ça devient très difficile. On ne tire pas un avantage stratégique de ces pneus à moins de les faire tenir très longtemps, explique le patron autrichien à Sky Sports F1. On peut rentrer tard. Ou alors on ne s'arrête pas quand la voiture de sécurité intervient."

Daniel Ricciardo (Renault) est-il un candidat au podium ?

Oui ! Il est de plus en plus content de sa RS20 en "medium", avec lesquels il a même choisi de faire ses deux runs en Q3. Vu le désavantage de Max Verstappen (en "dur") au départ, et l'habitude perdue de Nico Hülkenberg dans cette phase critique, l'Australien a tout pour se retrouver en tête du peloton des poursuivants des Mercedes en début de course. Avec du "clean air", il aurait sûrement de quoi ménager ses pneus (les "tendre" de la semaine dernière il faut le rappeler) et tenir longtemps sa position.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(1903x647:1905x645)/origin-imgresizer.eurosport.com/2020/08/01/2858828.jpg

A quand remonte le dernier podium de Renault ?

Au Grand Prix d'Australie 2011, avec la troisième place de Vitaly Petrov.

Quelle place Pierre Gasly (AlphaTauri) peut-il viser ?

Onzième sur la grille, le Normand avait fini septième dimanche dernier. Il part septième place avec un objectif de progression qui peut l'amener dans le Top 4. On peut considérer cet objectif réaliste vu sa fin de première course à Silverstone, dimanche dernier, et le fait qu'il a mis le doigt sur des réglages compétitifs. "L'équipe a fait un boulot fantastique de vendredi à samedi en faisant les bons changements pour me donner une voiture me permettant d'attaquer au maximum, a-t-il expliqué. C'était génial d'être P4 en Q2 et P7 en Q3, devant les deux Ferrari, une McLaren (Norris, mais celle de Sainz aussi) et une Red Bull (Albon). Et il a largement de quoi rester devant ces machines.

Quelle stratégie pour la course ?

Pirelli juge le plan a un pitstop "inenvisageable". Et préconise comme combinaison la plus rapide : deux relais de 15 tours en "medium" puis un de 22 tours en "dur" pour finir. L'alternative si la dégradation est élevée : 12 tours en "medium" suivi de deux de 20 tours en "dur".

Quel record Lewis Hamilton (Mercedes) peut-il battre ?

Il peut égaler ses huit succès du Hungaroring, autant que ceux de Michael Schumacher à Magny-Cours.

Grand Prix du 70e anniversaire
"Cette affaire Racing Point a des effets de bord sur Mercedes"
11/08/2020 À 06:20
Grand Prix du 70e anniversaire
"Vettel-Ferrari, c'est un couple qui se déchire pour le service à café"
11/08/2020 À 06:19