Ouf ! Pour 26 petits millièmes, Valtteri Bottas a décroché la pole position du Grand Prix de Sakhir, samedi sur le circuit de Bahreïn, et sans doute sauvé sa réputation mise à mal depuis deux jours par son coéquipier de circonstances, George Russell, appelé par Mercedes pour remplacer Lewis Hamilton, forfait pour cause de test positif au Covid-19, lundi.
Grand Prix de Sakhir
Ricciardo : "Je ne m'attendais pas à être quatrième du Championnat du monde"
05/12/2020 À 01:11
Pas sûr de son fait sur un circuit court (3,543 km), où le temps au tour inférieur à la minute promet une perte de plusieurs places à la moindre erreur, le Finlandais a usé d'une stratégie offensive dans la dernière partie de qualification en passant pas moins de trois trains de pneus "tendre" pour assurer le coup.
Poussé dans ses derniers retranchements par le pilote de réserve de l'équipe allemande, le n°2 mondial a arraché un tour en 53"377 dans sa deuxième tentative, pour écarter la menace Max Verstappen (Red Bull), troisième, à 0"056.
"Pas terrible", a lâché sur le coup à la radio le natif de Nastola, à l'annonce de sa 16e pole position en carrière, sa cinquième cette saison. "C'est bon d'être en pole, ce ne fut pas ma meilleure qualification, mais content que cela ait suffi", a-t-il soufflé au micro de Paul di Resta, à sa descente de voiture.

Leclerc, un tour pour un Top 4

Sans Lewis Hamilton mais avec un George Russell en facteur X chez Mercedes, cette 16e grille de départ 2020 a le parfum de l'inédit, et la formidable quatrième position de Charles Leclerc (Ferrari), à 0"236, ne fait qu'y ajouter de la saveur. Parti tôt en Q3, le Monégasque a en effet tout misé sur une tentative, qu'il a jugé "très bonne". Un euphémisme puisque son coéquipier, Sebastian Vettel, a encore sombré en Q2 (13e).
Décidément à la pointe du combat en cette fin de saison - c'est normal il cherche à se recaser chez Red Bull en 2021 -, Sergio Pérez, cinquième, a encore montré que Racing Point reste un sérieux prétendant à la troisième place au championnat du monde Constructeurs, qu'occupe pour l'instant McLaren, 17 points devant l'écurie aux "Mercedes roses". Mais encore une fois une bataille rangée se profile avec Renault, le troisième larron qui n'a pas dit son dernier mot. Car derrière le surprenant Daniil Kvyat (AlphaTauri), Daniel Ricciardo (Renault) a réservé le septième emplacement sur la grille, mieux que Carlos Sainz (McLaren), huitième, alors que Lance Stroll (Racing Point) a signé le dixième chrono.
Pierre Gasly (AlphaTauri) meilleur Français au 8e rang, Esteban Ocon (Renault), premier éliminé en Q2 (11e), est sûrement le grand déçu de l'exercice avec Lando Norris (McLaren), qui s'est complètement loupé en Q2 (15e).
Enfin, aucun incident n'a été à déplorer en Q1, alors que l'on redoutait les effets du trafic avec 20 voitures réparties en moins d'une minute.
Bahrain Grand Prix
Clair : "Si quelqu'un est dans un feu, il faudra qu'on l'en sorte !"
04/12/2020 À 21:07
Grand Prix de Sakhir
Méthode de travail, "plus de confiance en la voiture" : comment Ocon a progressé cette saison
04/12/2020 À 16:39