C’est une scène que l’on ne voyait pas chez Mercedes ces dernières années. Mais ce Grand Prix de Sakhir, sans Lewis Hamilton, devait être anormal. Car la panique a fini par atteindre l’écurie allemande. Alors que la voiture de sécurité venait d’entrer en piste, les deux Flèches d’Argent ont filé au stand presque simultanément, au 63e tour. Mais Valterri Bottas a dû attendre de longues secondes avant de pouvoir accéder à son équipe de mécaniciens. Selon le décompte, le Finlandais a perdu 27 secondes.
En fait, les mécaniciens venaient de donner des pneus à son coéquipier, George Russell, dans la plus grande confusion, puisqu'ils ont fini par monter un pneu qui ne devait pas l'être. Ce dont l'équipe a informé le Britannique à son retour en piste, sous régime de voiture de sécurité.
Grand Prix de Sakhir
"Leclerc s'est un peu comporté comme un junior dans les catégories inférieures"
08/12/2020 À 18:42
Le temps d'analyser ce qui c'était produit, Valtteri Bottas a donc patienté presque une demi-minute pour repartir avec une monture conforme.
"Aujourd'hui, on s'est complètement loupé, a déclaré Toto Wolff, à Sky Sports. Simplement, les membres de l'équipe de mécaniciens n'ont pas entendu la décision. Il y a du y avoir une défaillance de la radio dans le garage. Et quand le voiture est arrivée, ils ne savaient pas qu''ils devaient changer les pneus , et c'est comme ça qu'on s'est retrouvé avec les mauvais."
Grand Prix de Sakhir
Un podium à Sakhir : le coup de pression de Prost a été salutaire pour Ocon
08/12/2020 À 18:35
Grand Prix de Sakhir
Russell, Hamilton, Wolff, Bottas... Qui sont les gagnants et les perdants chez Mercedes ?
08/12/2020 À 18:02