La lutte pour la deuxième et la quatrième places du Championnat du monde des pilotes 2020 a connu un rebondissement peut-être décisif avec l'accident qui a éliminé deux des trois protagonistes, Charles Leclerc (Ferrari), et Max Verstappen (Red Bull), lors du premier tour du Grand Prix de Sakhir, dimanche.
Alors que Sergio Pérez (Racing Point) et Max Verstappen (Red Bull) étaient en train de challenger Valtteri Bottas (Mercedes) pour la deuxième place derrière le leader George Russell (Mercedes), remplaçant de Lewis Hamilton, testé positif à la Covid-19 lundi, le Monégasque de la Scuderia a cru pouvoir opérer un freinage tardif au virage n°4, afin de s'infiltrer devant le Mexicain et le Néerlandais.
Grand Prix de Sakhir
"Leclerc s'est un peu comporté comme un junior dans les catégories inférieures"
08/12/2020 À 18:42
S'il est le spécialiste de ce genre de manoeuvre, le natif de Monte-Carlo s'est malheureusement complètement loupé, percutant le pilote de la Racing Point, et obligeant Max Verstappen (Red Bull) à passer au large. Pérez en travers, Verstappen a malencontreusement perdu le contrôle de sa Red Bull pour l'éviter. En passant sur des graviers, il a fini dans un mur de protection.
"J'ai regardé rapidement les images. C'est sûr que s'il y en a un qui a fait une faute, c'est moi, a reconnu le pilote de la Principauté, au micro de Canal+. Très honnêtement, je ne pense pas avoir fait une grande erreur. J'étais à côté de Max. J'ai essayé de freiner un petit plus tard que lui. Je m'attendais à ce que Checo essaie à l'extérieur de Valtteri dans ce virage là, mais finalement il n'a pas essayé. Quand j'ai vu qu'il se rebattais pour se mettre derrière Valtteri, c'était déjà trop tard pour moi pour ralentir la voiture."

Verstappen perd gros lui aussi

Verstappen a passé ses nerfs en donnant un coup de pied sur un mur de pied, et s'est ensuite expliqué calmement avec Leclerc, clairement fautif sur cet incident. "J'ai juste demandé à Max si quelqu'un l'avait touché, mais il m'a dit que non, que c'était juste en essayant d'éviter Pérez qu'il avait pris les graviers et tapé", a précisé Leclerc.
Puis Verstappen a livré sa version des faits à la chaîne française. "Je ne comprends pas pourquoi ils ont besoin d'être si agressif, s'est insurgé le Batave. On n'est pas dans l'avant dernier tour d'une course. J'ai dû lever le pied car Valtteri a ralenti à la sortie du virage n°2. Pourquoi Charles a-t-il pensé qu'il pouvait freiner si tard ? Il envoie 'Checo' (Pérez) au large. Il sait que quelqu'un va arriver à l'intérieur. Je ne savais pas où Checo allait aller parce qu'il était à l'envers. Il a fallu que je passe au large. Il n'y avait rien que je puisse faire. Ça détruit nos courses, c'est stupide.
Actuel quatrième du championnat du monde Pilotes avec seulement trois points d'avance sur Sergio Pérez, retardé par un arrêt au stand, et quatre sur Charles Leclerc, Daniel Ricciardo (Renault) a une formidable opportunité de faire le break alors qu'il ne restera plus qu'une course après ce Grand Prix de Sakhir.
Et puis, donc, ce coup de théâtre sonnera peut-être la fin des espoirs de Max Verstappen, qui vise la deuxième place du Mondial. Il suffit à Valtteri Bottas de marquer 14 points de plus ce dimanche pour s'assure du titre honorifique de vice-champion du monde.
Grand Prix de Sakhir
Un podium à Sakhir : le coup de pression de Prost a été salutaire pour Ocon
08/12/2020 À 18:35
Grand Prix de Sakhir
Russell, Hamilton, Wolff, Bottas... Qui sont les gagnants et les perdants chez Mercedes ?
08/12/2020 À 18:02