Il faut le dire, ce résultat est mitigé pour Renault. L'écurie restait sur trois doubles présences en Q3 et la septième place qualificative de Daniel Ricciardo, samedi à Sakhir, est la moins bonne de l'équipe depuis Portimão. Quant à Esteban Ocon, il est resté à quai en Q2, avec la onzième place. La meilleure, cependant, de celles offrant un choix de pneus libre.
Le film de la qualification
Les RS20 avaient vécu un week-end difficile dimanche dernier sur le développement classique du circuit de Sakhir, et le passage à la version courte ne semble pas les avoir avantagées. Renault avoue d'ailleurs avoir terminé ses qualifications "avec une pointe de déception."
Grand Prix de Sakhir
"Leclerc s'est un peu comporté comme un junior dans les catégories inférieures"
08/12/2020 À 18:42

Tréluyer : "Nous les pilotes, on aime tellement ça que le risque, ça passe après"

"Je suis un peu frustré par ce résultat, car j'avais vraiment l'impression que la voiture pouvait atteindre le top 5, a réagi l'Australien, abonné au Top 10 depuis dix samedis. Nous avons connu une bonne séance d'essais cet après-midi avant de réussir le début de nos qualifications avec les deux monoplaces entrant en Q2. Mon tour en Q2 était perfectible comme j'ai chevauché le vibreur dans le dernier virage et mes deux autres en Q3 étaient loin d'être idéaux."
Auteur d'un tour imparfait, Daniel Ricciardo (Renault) s'est compliqué la tâche car il partira derrière ses deux rivaux pour la quatrième place au championnat du monde Pilotes : Charles Leclerc (Ferrari) et Sergio Pérez (Racing Point), respectivement quatrième et cinquième.

Dos au mur

Quant à Esteban Ocon, il est tombé de plus haut encore après avoir réussi le quatrième temps lors des essais libres 3. "La performance est très solide depuis le début du week-end mais il y avait quelques signes de fragilité, des relais où on perdait beaucoup de performance alors qu'on n'avait pas changé grand-chose sur la voiture, a expliqué le Français. Malheureusement, en qualification, on était de ce côté-là. C'était plus difficile dans la voiture, je n'étais pas en confiance au début. On a progressé ensuite mais pas assez. Ceci dit, 11e, c'est mieux que 9e ou 10e. On a le choix de nos pneus au départ et cela pourrait être intéressant dans une course où la stratégie s'annonce difficile. Il ne manque pas grand-chose, donc ça devrait bien fonctionner. L'important n'est pas la place sur la grille, mais celle à l'arrivée."
https://i.eurosport.com/2020/12/05/2949997.jpg
"Nous espérions faire mieux que septième et onzième sur la grille, a confirmé Alan Permane, le directeur sportif. Nous voulons marquer de gros points avec nos deux monoplaces", a-t-il ajouté.
Renault a vraiment besoin d'engranger des points pour continuer d'espérer ravir la troisième place du championnat du monde des constructeurs à McLaren, qui le précède de 27 longueurs. Sans oublier Racing Point, l'actuel quatrième, posté 10 points devant.
Grand Prix de Sakhir
Un podium à Sakhir : le coup de pression de Prost a été salutaire pour Ocon
08/12/2020 À 18:35
Grand Prix de Sakhir
Russell, Hamilton, Wolff, Bottas... Qui sont les gagnants et les perdants chez Mercedes ?
08/12/2020 À 18:02