Mercedes termine la saison sur un double podium, suite aux deuxième et troisième places de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton, dimanche au Grand Prix d'Abou Dabi, la dix-septième et ultime manche du Championnat du monde 2020. Pour la première fois depuis 2014 et le début de l'ère turbo-hybride, l'équipe allemande n'a pas gagné la course de clôture de la saison aux Emirats arabes unis. Et même enregistré deux défaites d'affilée pour la première fois depuis plus d'un an et le triptyque Spa-Francorchamps, Monza et Singapour 2019, signé Ferrari.
Grand Prix d'Abou Dabi
La der pour Verstappen, Mercedes termine sur une bonne note
13/12/2020 À 14:53
Au Grand Prix de Sakhir, la victoire lui avait échappé suite à une interférence venue de la radio de bord de George Russell, remplaçant de Lewis Hamilton, malade du Covid-19, qui avait créé un cafouillage au stand. Le Britannique l'aurait peut-être emporté sans ce contre-temps mais il avait ensuite crevé. Valtteri Bottas avait vu son autorité de leader de circonstance sérieusement écornée. En pole position mais auteur d'un départ médiocre, il n'avait jamais fait figure de vainqueur en puissance.

"J'ai tout essayé"

Ce week-end, il avait une nouvelle occasion de prendre le leadership, Lewis Hamilton, de retour, étant diminué par les effets du Covid-19. Battu de 25 millièmes pour la pole position, il a viré derrière Max Verstappen au départ et n'a jamais été en mesure de mettre le doute dans l'esprit du Néerlandais, qui a mené une course impeccable. Sous la menace du pilote Red Bull au championnat, il a assuré la deuxième place pour terminer vice-champion du monde, pour la seconde année consécutive. Quant à Lewis Hamilton, il a mené une course en solitaire, seulement animée par le retour d'Alexander Albon, sur la seconde Red Bull, dans le 55e et dernier tour.
"La Red Bull était trop rapide pour nous, a résumé Valtteri Bottas, au micro de l'ancien pilote Martin Brundle, à chaud. Rapide de façon surprenante, elle a pu creuser l'écart lorsque cela a été nécessaire. J'ai tout essayé. Je pense avoir tiré le maximum de notre package et j'étais devant mon coéquipier. L'équipe a été sensationnelle cette année. Je suis donc fier de ce doublé au Championnat du monde Pilotes."
Champion du monde avec 124 points d'avance sur son coéquipier Finlandais, Lewis Hamilton a livré un commentaire fataliste sur la tournure de cette fin de saison. Et l'intérêt de cette course à Abou Dabi qui n'en a pas souvent eu.

"Je ne sais pas si la course a été ennuyeuse"

"On ne peut pas toutes les gagner, a réagi le Britannique. Vu les deux dernières semaines que j'ai eue, je suis content du week-end, même si ce n'est 100% ou aussi bon que ce que nous aurions aimé. Bravo à Max ! Toute l'année j'ai été affûté physiquement mais ce fut une course éprouvante. Je suis ravi que ce soit terminé. Merci à l'équipe pour son soutien."
Et de confirmer que les effets post-Covid-19 avaient influencé son rendement. "Physiquement, ça m'a diminué, mon corps n'était pas au meilleur de sa forme, a-t-il confirmé. Pour voir le côté positif, je m'en suis sorti. Je suis content d'être en bonne santé et me projette sur les mois à venir." Samedi, il avait confié ne pas être à 100%, et qu'il le sentait encore dans ses poumons. "J'ai perdu beaucoup d'énergie et pas mal de poids", avait-il ajouté.
https://i.eurosport.com/2020/12/13/2954810.jpg
"La Red Bull était hors de notre portée, nous ne pouvions pas suivre sa cadence, a-t-il détaillé à propos de la course. C'est bon de voir Alex (Albon) finir aussi fort pour nous livrer une bataille, parce que c'est bien ce que nous avons eu. Je ne sais pas si la course a été ennuyeuse à regarder, mais dès qu'on suit une voiture de trois ou quatre secondes, on subit des turbulences. J'espère que ça va s'améliorer en 2022 avec ce que Ross Brawn nous propose."
La saison 2022 sera marquée par le retour de l'effet de sol, par l'intermédiaire d'un plancher fermé grâce à des jupes latérales, le long des pontons. L'effet de tunnel ainsi créé devrait aspirer les voitures au sol et permettre à un concurrent d'en suivre un autre de près, sans perdre de l'appui aérodynamique comme c'est le cas aujourd'hui.
Mais avant cela, Lewis Hamilton doit formaliser sa présence sur la grille 2021 à travers un nouveau contrat. "J'espère commencer à négocier la semaine prochaine et conclure avant Noël. Je veux être là l'an prochain car je crois que nous avons encore des choses à faire en piste et en dehors."
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Hamilton : "Je ne m'attendais pas à être devant les Red Bull"
17/04/2021 À 17:55
Grand Prix d'Émilie-Romagne
Verstappen : "Honda fait des tondeuses à gazon, mais la voiture ne sert pas à ça"
17/04/2021 À 15:07