Alpine avait quitté le Qatar bien décidé à surfer sur sa dynamique. A Losail, Fernando Alonso avait signé son premier podium en sept ans et Esteban Ocon avait complété le tir groupé avec sa cinquième place. Pas moins de 25 points étaient tombés dans l'escarcelle des Bleus, qui s'étaient d'un coup détaché d'AlphaTauri dans la lutte pour la cinquième place du championnat du monde Constructeurs. Avec la certitude bien ancrée que les deux derniers circuits de la saison, à Djeddah et à Abou Dabi, pourraient être tout aussi favorables à l'A521.
C'est bien parti pour. Fernando Alonso et Esteban Ocon ont bouclé la séance d'essais libres 2 - la plus représentative du vendredi - du Grand Prix d'Arabie saoudite aux cinquième et sixième positions, sur le nouveau tracé urbain de 6,174 km qui longe la mer Rouge, taillé pour surpasser la référence Bakou. Tout se présente donc bien pour rivaliser avec AlphaTauri, qui a placé Pierre Gasly au troisième rang lors de cette séance nocturne, et Yuki Tsunoda au huitième.
Grand Prix d'Arabie Saoudite
Libres 2 : Gros crash de Leclerc, meilleur temps pour Hamilton, top 3 pour Gasly
03/12/2021 À 18:09
Imola 2005 : Le jour où Alonso est devenu un titan en résistant à Schumacher

Chez Alpine, tout est prévu : "Piastri devrait succéder à Alonso d'ici un... ou deux ans"

"C'était une journée amusante et j'aime la piste, a commenté Fernando Alonso, après ses 48 tours de la journée. Chaque nouveau circuit demande beaucoup de travail et je pense que nous en avons fait beaucoup aujourd'hui. Le circuit est aussi rapide que prévu, mais l'adhérence y est plutôt élevée, ce qui était une bonne surprise, surtout pour un tracé urbain. La Formule 2 a aidé en gommant la piste avant nous cet après-midi. Il y a encore pas mal d'inconnues pour tout le monde sur le plan des réglages et nous devrons peaufiner les voitures ce soir. Je suis optimiste pour samedi et le spectacle devrait être au rendez-vous."

Rossi sur Alonso : "Je m’attendais à une grenade dégoupillée…"

"Une piste très exigeante physiquement et mentalement"

"Nous avons pu approfondir nos connaissances sur cette piste inédite et c'était l'objectif principal de la journée, a complété le vainqueur du Grand Prix de Hongrie, Esteban Ocon, rentré avec 51 tours au compteur. Ce n'est clairement pas un circuit facile à apprivoiser tant il est rapide et exigeant physiquement. Par-dessus tout, je dirais que c'est dur pour le mental comme il faut rester concentré tout au long du tour, y compris dans les lignes droites où il faut surveiller les monoplaces plus lentes. L'adhérence était bonne dès le départ et j'en étais assez impressionné. Nous avons vu de nouveaux tracés proposant peu de grip dans le passé, donc c'était une agréable surprise de pouvoir attaquer d'entrée."

Rossi : "J’avais fait un pari pour me protéger d’un tatouage en cas de victoire"

"C'était une journée très productive, a résumé le directeur sportif Alan Permane, avant d'entrer dans les détails. Nous sommes arrivés bien préparés grâce à notre travail de simulation et nous étions opérationnels d'entrée de jeu. Nous avons travaillé avec tous les composés de pneus disponibles pour comprendre lesquels seront les plus adaptés au samedi et au dimanche. Il n'y a pas vraiment de plainte sur les voitures et les deux pilotes sont plutôt satisfaits, d'autant que le circuit a l'air amusant. Un commentaire que l'on entend peu souvent en F1 est qu'il exige une concentration de tous les instants. C'est une piste très exigeante physiquement et mentalement, donc je pense que la course sera longue et difficile et la clé de la réussite sera de rester concentré."
Grand Prix d'Arabie Saoudite
"Au contact d'Alonso, Ocon a pris de l'épaisseur. Je suis pressé de le voir en 2022"
07/12/2021 À 19:21
Grand Prix d'Arabie Saoudite
"Le marchandage de Masi a surpris parce que c'est inhabituel... mais ça a peut-être déjà existé"
07/12/2021 À 19:14