Un K.-O. technique au pire moment ? Red Bull le redoute juste pour l'instant et il reste un peu moins de 24 heures pour corriger le tir. Vendredi à Djeddah, théâtre du nouveau Grand Prix d'Arabie saoudite en bord de mer Rouge, son n°1 mondial Max Verstappen a encaissé les coups assenés par Mercedes sans pouvoir trouver de solution. Rapide en pneus "dur" mais en proie à un gros sous-virage dès qu'il passait les "tendre", le Néerlandais a subi la loi de son ennemi dans la course, Lewis Hamilton (Mercedes), et par deux fois.
Relégué à 0"056 de la W12 n°44 lors du premier entraînement, le pilote de la RB16B n°33 a cédé 0"195 dans le second. Qui plus est en voyant l'autre pilote de la firme à l'Etoile, Valtteri Bottas, le devancer. Sans que son propre coéquipier, Sergio Pérez, n'esquisse une moindre réaction.
Grand Prix d'Arabie Saoudite
Libres 2 : Gros crash de Leclerc, meilleur temps pour Hamilton, top 3 pour Gasly
03/12/2021 À 18:09
"Globalement, c'est une piste vraiment cool : elle comporte beaucoup de virages rapides et elle est sympa", s'est réjoui le Batave, qui a enchaîné sur le sujet qui fâche. "Nous avons galéré pour mettre les pneus en température en essais libres 2, ce que nous allons évidemment regarder de près, a-t-il expliqué. Nous avons procédé à des changements entre les deux sessions qui n'ont pas tellement marché et j'espère que nous allons trouver le bon équilibre de la voiture avant la qualification. Il y a pas mal de choses sur lesquelles bosser et améliorer pour trouver plus de rythme."

Hamilton ou Verstappen ? "Je ne sous-estimerai pas la volonté de Lewis de vouloir son 8e titre"

"La moindre faute peut coûter extrêmement cher"

Nanti de huit points d'avance en tête du Championnat du monde sur le Britannique, il peut être sacré champion du monde dimanche selon plusieurs cas de figure, mais ça n'en prend pas le chemin.
Et, presque comme toujours le vendredi, son voisin de stand Sergio Pérez a eu beaucoup de mal à mettre la machine en route le premier jour. Pour l'instant, le Mexicain n'est pas capable de lui venir en aide. Loin s'en faut : il a signé les 11e et 9e temps, à respectivement 1"174 et 0"750 de Lewis Hamilton.

Casque arc-en-ciel, kilt et monoplace noire : quand Hamilton prend position

"C'était très amusant, le circuit est très plaisant, très rapide, a commenté 'Checo'. La qualification va être compliquée avec le trafic comme nous l'avons vu en essais libres 2 lorsque tout le monde était en 'tendre' à la fin. La course va être intéressante car la piste est difficile : la moindre faute peut coûter extrêmement cher. La qualification ne va être qu'une question de se trouver au bon endroit au bon moment. Sur les longs runs, nous n'avons pas fait assez de tours pour avoir une bonne lecture de notre performance, je ne pense donc pas que mon chrono en 'tendre' était significatif. Mais ça va être dur de faire le tour parfait."
Grand Prix d'Arabie Saoudite
"Au contact d'Alonso, Ocon a pris de l'épaisseur. Je suis pressé de le voir en 2022"
07/12/2021 À 19:21
Grand Prix d'Arabie Saoudite
"Le marchandage de Masi a surpris parce que c'est inhabituel... mais ça a peut-être déjà existé"
07/12/2021 À 19:14