L'écurie Alpine a signé son meilleur résultat en qualification cette saison avec la cinquième place acquise par Esteban Ocon, samedi sur le circuit de Montmelo, où est disputé le Grand Prix d'Espagne. Une belle surprise, il faut bien le dire, tant les Bleus n'étaient pas habitués à se frictionner avec des Ferrari et des McLaren. Dans la lignée du Grand Prix du Portugal, marqué par la septième place du Normand, et la huitième de son coéquipier double champion du monde, Fernando Alonso, c'est pourtant ce qui s'est produit. La A521 continue de progresser.
Le film de la qualification
"Je me sentais vraiment bien et je suis content de la façon dont nous avons géré ces qualifications, a commenté Esteban Ocon, dont le meilleur résultat le samedi était une cinquième place au Grand Prix de Styrie 2020, lorsque l'équipe s'appelait Renault. Je pense qu’il s’agit de la confirmation que nous recherchions puisque nous avons affiché les mêmes performances qu’à Portimao et c’est une bonne chose. La voiture est fantastique ce week-end et je suis à l’aise au volant ainsi qu’avec l’équipe autour de moi."
Grand Prix d'Espagne
Alerte au pillage : Red Bull a approché une centaine d'employés de Mercedes pour son moteur
07/05/2021 À 19:42

Un tour "un peu brouillon" pour Alonso

De son côté, Fernando Alonso a assuré la dixième place, après avoir eu besoin de deux runs de Q1 pour passer le cut. "C’est un bon week-end jusqu’ici comme nous sommes dans le top dix pour la deuxième fois de la saison, a déclaré le natif d'Oviedo de 39 ans, qui a été gêné par le trafic dans son tour. Cela montre les progrès de notre voiture et c’est une excellente chose. Concernant la séance, je pense que mon tour de sortie en Q3 était un peu brouillon, donc j’aurais pu trouver davantage de temps. C’est extrêmement serré et les dépassements sont évidemment très difficiles ici, mais nous allons essayer de réaliser de bons premiers tours et nous verrons où nous finirons comme tout peut arriver en course."
"C’était une très bonne qualification, a réagi Davide Brivio, le directeur de la Compétition. Nous sommes contents d’avoir nos deux monoplaces en Q3 pour la première fois de la saison. Les pilotes travaillent bien avec leurs ingénieurs pour régler la voiture, trouver un bon équilibre et chercher des améliorations mineures, mais importantes, entre les essais libres 3 et la qualification."
Grand Prix d'Espagne
La peur de Mercedes ? "L'aileron arrière de Red Bull testé vendredi qui ferait gagner 3 dixièmes"
11/05/2021 À 14:48
Grand Prix d'Espagne
"L'an passé, Hamilton se plaignait parce qu'il s'ennuyait. Tout le contraire de cette saison"
11/05/2021 À 14:39