A 26 ans, Sebastian Vettel (Red Bull) est quadruple champion du monde. Dimanche, l'Allemand a rejoint le Français Alain Prost dans les statistiques de la Formule 1 à l'occasion de sa troisième victoire de suite dans un Grand Prix d'Inde. Il compte quatre titres à son palmarès et surtout consécutivement, ce que seuls Juan Manuel Fangio et Michael Schumacher avaient réussi avant lui. Dans le livre d'or de la Formule 1, l'Argentin et l'Allemand sont aussi les seuls à avoir gagné plus de titres que lui : respectivement cinq et sept.
Auteur de sa 43e pole position en carrière samedi, sa troisième en autant d'éditions du Grand Prix d'Inde, Sebastian Vettel (Red Bull) a sans problème contré les stratégies alternatives de certains de ses adversaires sur le circuit de la banlieue de Delhi. Il s'était qualifié en pneus "tendre" et est rentré au stand dès le troisième des 60 tours pour chausser des "medium". Son coéquipier Mark Webber (Red Bull), parti en "medium", a alors eu le champ libre mais sa cadence n'a pas été suffisante pour envisager la victoire. Vettel venait de repasser en tête lorsque l'Australien, frappé par une malchance légendaire cette saison, a abandonné sur ennui de boîte de vitesses.
L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes), qualifié deuxième, a fini deuxième, alors que la plus belle course est sans doute à mettre au crédit du Français Romain Grosjean. Recalé en Q1 samedi, 17e au départ, il a fini troisième grâce à un excellent relais initial de 14 tours en "tendre", ce qui lui a permis de faire la différence en "medium" en fin de parcours.
Grand Prix d’Inde
Webber boude les festivités de Red Bull
27/10/2013 À 12:26
Fernando Alonso (Ferrari), dernier à pouvoir retarder le sacre de Sebastian Vettel, a fini onzième. Il a perdu toute chance dans un contact dans le premier tour avec Mark Webber.
Grand Prix d’Inde
Hamilton : "Vettel est dans une classe à part"
30/10/2013 À 16:17
Grand Prix d’Inde
Häkkinen : "Ce n'est pas intelligent ou correct"
30/10/2013 À 09:49