Quelle fin de course ! La 96e victoire de Lewis Hamilton (Mercedes) s'est jouée à 7 dixièmes face au poleman Max Verstappen (Red Bull), dimanche après-midi, lors de la manche d'ouverture du championnat du monde de Formule 1 2021 à Sakhir. Le clan de la marque à l'étoile pouvait exulter : ce succès inaugural vient contrecarrer les plans de la marque au taureau, qui a très largement dominé les essais libres et les qualifications à Bahreïn. Valtteri Bottas (Mercedes) complète le podium, acquérant le point du meilleur tour sur le fil.
A-t-on assisté à la première d'une longue série de passe d'armes entre Hamilton (Mercedes) et Verstappen (Red Bull) ? Favoris pour le titre mondial, les deux pilotes ont offert un sublime duel dans le désert bahreïni, conclu par une bataille haletante dans les dernières boucles qui a tourné à l'avantage du Britannique. Gêné par un problème de différentiel qui s'est déclaré dès l'entame de la course et bousculé par la stratégie payante de la firme de Brackley, le lion néerlandais, affamé, a pourtant tenu la dragée haute au septuple champion du monde. Distancé de 8 secondes à la sortie de son second arrêt, il s'est jeté corps et âme dans une remontée fantastique, jusqu'à pointer le museau de sa RB16B dans les échappements d'Hamilton à quatre tours du terme.
Grand Prix de Bahreïn
"La pression était immense" : Hamilton vainqueur d'un duel intense pour un chef-d'oeuvre tactique
28/03/2021 À 19:52

Verstappen s'est évité des problèmes

Son dépassement au n°4 semblait lui offrir une victoire qui n'aurait pas été imméritée au vu de son week-end parfait et des performances de sa monoplace, mais Verstappen a soudainement rendu la position de tête à son concurrent. La raison ? Sorti très large dans ce virage très observé par les commissaires, le pilote de Red Bull n'a pas voulu s'exposer à d'éventuelles sanctions. Revenu à quelques dixièmes dans les derniers mètres, il lui a manqué un tour pour prendre l'avantage sur le natif de Stevenage.
Derrière, Bottas (Mercedes) avait le champ libre pour subtiliser le point du meilleur tour à Verstappen et a pu chausser de nouvelles gommes pour atteindre son objectif. Grâce au Finlandais, Mercedes a conservé cette habitude d'avoir ses deux pilotes sur la boîte. Sergio Perez (Red Bull) aurait pu légitimement s'y inviter, s'il n'avait pas connu un problème sur sa RB16B lors du tour de chauffe. Parti de la voie des stands, il a entamé une superbe remontée jusqu'à la 5e place, devant Charles Leclerc (Ferrari). De son côté, le Monégasque a confirmé les progrès de la Scuderia Ferrari, également validés par la 8e place de Carlos Sainz Jr.

Les Français à la peine

Entre les deux pilotes des Rouge, Daniel Ricciardo (McLaren) a terminé sa première course avec McLaren dans les points (P7) mais derrière Lando Norris, impressionnant 4e. Le Top 10 est fermé par Yuki Tsunoda (Alpha Tauri), auteur de ses deux premiers points en F1, et Lance Stroll (P10). Les Français ont été à la peine à Sakhir : Esteban Ocon (Alpine) a pris la 13e place finale, tandis que Pierre Gasly (Alpha Tauri) a abandonné au 53e tour, handicapé très tôt par la perte de son aileron avant. Quant à Sebastian Vettel, qui a multiplié les erreurs, l'Allemand a démarré sa nouvelle aventure avec Aston Martin par une avant-dernière place peu flatteuse, devant Mick Schumacher (Haas). Prochain arrêt du F1 Circus : Imola, le 18 avril, pour le Grand Prix d'Emilie-Romagne !
Grand Prix de Bahreïn
Fils de, "ridicule et arrogant" : Pourquoi Mazepin est-il déjà détesté ?
06/04/2021 À 17:54
Grand Prix de Bahreïn
"Vettel ne sait plus où il habite, sa saison est déjà fichue"
06/04/2021 À 17:38