Getty Images

Sebastian Vettel signe la pole position, Ferrari en première ligne devant les Mercedes

Vettel et Ferrari enfoncent un peu plus Mercedes

Le 14/04/2018 à 09:04Mis à jour Le 14/04/2018 à 09:58

GRAND PRIX DE CHINE - Les Ferrari ont fait tomber les Mercedes. Après six poles de rang de l'écurie allemande à Shanghai, Sebastian Vettel a réalisé la 52e pole position de sa carrière dans un dernier tour canon. Le leader du classement des pilotes devance son coéquipier Kimi Räikkönen. Les Mercedes sont en 2e ligne, Hamilton derrière Bottas.

Le rouge est remis en Chine ! Sur un terrain où Mercedes avait signé les six dernières pole positions, Ferrari a frappé un grand coup samedi en verrouillant la 1re ligne de la 3e manche du Mondial, à Shanghai. De façon incontestable puisque seuls les pilotes de la Scuderia ont disputé la pole position dans les derniers instants de la qualification.

En retard de 0"161 après la première vague de tentatives, Sebastian Vettel est parvenu à arracher in extremis la position de pointe à son coéquipier Kimi Räikkönen, pour 0"087. "La voiture était sensationnelle, elle n'a fait que s'améliorer. Dans mon premier run, j'ai perdu l'arrière à basse vitesse, mais j'ai ensuite fait un tour propre", a commenté Vettel, auteur de sa 52e pole en carrière, sa quatrième chinoise après 2009, 2010 et 2011.

Q3 - Grand Prix de Chine 2018

Impeccables en tenue de route, les SF71H ont relégué leurs rivales flèches d'argent à plus d'une demi-seconde. Et si Valtteri Bottas (Mercedes) a tenté de réduire l'écart, Lewis Hamilton a capitulé en rentrant directement au stand.

"Nous ne sommes jamais parvenus à obtenir le même niveau de grip que les Ferrari", a expliqué Bottas.

Les Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo en 3e ligne à respectivement 0"701 et 0"853, Renault a marqué des points dans le peloton des outsiders en plaçant Nico Hülkenberg au 7e rang devant Sergio Pérez (Force India).

Romain Grosjean (Haas) a été le seul Français admis en Q3 puisqu'Esteban Ocon (Force India) a échoué en Q2 (12e) et Pierre Gasly (Toro Rosso), quatrième du Grand Prix de Bahreïn, n'a pas passé le cut en Q1 (17e).

0
0