Le Grand Prix de Grande-Bretagne a été le théâtre d’une hécatombe pneumatique, avec pas moins de quatre crevaisons du pneu arrière gauche survenues sur quatre monoplaces différentes.

Lewis Hamilton (au 9ème tour, lisez sa réaction en cliquant ici), Felipe Massa (10ème), Jean-Eric Vergne (15ème) et Sergio Pérez (46ème, et déjà victime d’une crevaison similaire vendredi) ont en effet vu leur pneumatique arrière gauche exploser en pleine course, ce qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

Grand Prix de Grande-Bretagne
Alonso : J'ai frôlé la mort à Silverstone !
04/07/2013 À 16:42

Selon Paul Hembery, le patron de Pirelli Motorsport, il s’agit d’un problème inédit :

“Ce que nous avons vu aujourd’hui était complètement imprévisible, explique-t-il. Il s’agit d’un nouveau type de problème. Nous menons actuellement notre analyse pour comprendre ce qui s’est passé. Nous devons recueillir les faits afin de pouvoir investiguer le cœur du problème. Nous prenons ceci très au sérieux et il est inutile d’ajouter quelque chose tant que nous n’avons pas les faits établis.”

Pendant la course, Simon Rennie, l’ingénieur de piste de Mark Webber, a déclaré à son pilote que des traces de coupures avaient été remarquées sur les enveloppes de Sebastian Vettel, examinées juste après son passage au stand. Selon Gary Anderson, qui s’est rendu au virage n° 4 où ont eu lieu la plupart des incidents, le béton à l’intérieur des vibreurs pourrait être la cause des crevaisons, le flanc du pneu venant heurter le bord tranchant du vibreur.

Un examen approfondi devrait donner de plus amples explications. Reste que le manufacturier italien se retrouve encore une fois dans l’oeil du cyclone, après des délaminages à répétition (notamment Hamilton à Bahreïn) et la polémique des tests secrets menés avec Mercedes…

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Retrouvez plus d’articles sur F1i

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg)/origin-imgresizer.eurosport.com/2012/07/23/865738.png
Grand Prix de Grande-Bretagne
Alonso : J'ai frôlé la mort à Silverstone !
04/07/2013 À 15:51
Grand Prix de Grande-Bretagne
Boullier : L’erreur de Silverstone ne fera pas partir Räikkönen
03/07/2013 À 17:46