Getty Images

Verstappen (Red Bull) échappe à une sanction

Verstappen échappe à une sanction

Le 28/07/2018 à 19:50Mis à jour Le 28/07/2018 à 19:51

GRAND PRIX DE HONGRIE - Max Verstappen (Red Bull) n'a pas été sanctionné malgré une gêné occasionné à Romain Grosjean (Haas) en Q3, samedi.

Après la qualification du Grand Prix de Hongrie, samedi, les commissaires de la Fédération internationale de l'automobile avaient ouvert une enquête à propos du comportement de Max Verstappen (Red Bull), a priori responsable d'une "gêne inutile" sur Romain Grosjean (Haas) au virage n°14.

Après avoir examiné les circonstances de l'incident dont s'était plaint le Français, ils n'ont finalement pas prononcé de sanction. "J'ai été gêné par Max lors de chacun de mes deux derniers tours rapides. Au premier, j'ai perdu 1"6. Au deuxième, j'ai renoncé, ça n'avait plus aucun sens", a-t-il expliqué.

Le Néerlandais risquait une rétrogradation de trois positions sur la grille de départ de la 12e manche du Mondial.

"Alors que Verstappen a reçu l'information (ndlr : que Grosjean était proche) dans un délai raisonnable, même si un peu tardif, les commissaires ont tenu compte des conditions très pluvieuses, qu'il y avait une visibilité limitée, et aucune visibilité derrière les pilotes", ont-il expliqué dans leur communiqué.

"Les écarts entre Gasly, Verstappen et Grosjean ont changé sur une courte section de la piste, et dans ces conditions les commissaires ont déterminé que la gêne n'a pas été, comme la règle l'établit, "de façon non nécessaire" et n'ont donc pas donné de suite", ont-ils ajouté.

Max Verstappen (Red Bull) au Grand Prix de Hongrie 2018
0
0